Free resserre le boulon TV des abonnements sans option TV

La fête est finie 216
Marc Rees
Selon nos informations, Free a été contraint de "resserrer les boulons" de sa box chez les abonnés qui n'ont pas souscrit à l'option TV. Une décision qui fait suite à une demande des ayants droit. Qui ? "No comment" nous répond Free.

En janvier, Free avait trouvé une parade pour limiter le champ d'impact de la taxe COSIP. Plutôt que de rester sur un mode d'évaluation forfaitaire, Free réduisait la TV à une option facturée 1,99 euros. Une combine légale qui présente des avantages : Free réduisait la voilure de la taxe COSIP qui ne s'applique que sur cette portion, alors qu'elle frappait forfaitairement plus de 50% de l'abonnement avant 2011.

De même, en plaçant le flux TV derrière une option, Free ne reversait cette taxe COSIP que si l'abonné avait effectivement activé le flux TV.

Un mécanisme qui ne plaisait pas aux ayants droit et qui déplaisait encore plus en raison d'une porosité des flux TV... Car malgré la désactivation, il restait toujours possible de profiter des flux TV. Freenews le rappelle en ces termes : "il s’agissait d’un secret de polichinelle chez les Freenautes avertis : pendant de longs mois, il était tout à fait possible de continuer à profiter des programmes de Freebox TV... sans la payer ! En effet, malgré la désactivation de l’option, aucun verrou technique n’empêchait de continuer à accéder aux chaînes, télécommande en main..". On pouvait également y accéder via des logiciels comme ADSLTV.

option TV ADSL Free ADSLTV TNT option TV ADSL Free ADSLTV TNT

Désormais, la fête est finie. Free a dû corriger cette négligence : le FAI a fermé toutes les vannes pour que la TV ne soit plus accessible quel que soit le moyen, si l'option TV est décochée.