L'emploi ne connaît pas la crise à l'Hadopi

Celle qui réclame une "subvention" de 12 millions d'euros pour 2012 a posté ces derniers temps plusieurs offres d'emploi. Objectif pour l'Hadopi ? Enrôler dans ses murs des agents chargés d'accompagner la riposte graduée. Des offres d'emploi qui s'harmonisent avec la montée en puissance de l'autorité prévue pour la fin de l'année.

Le système informatisé de la Hadopi sera mis à jour le 1er décembre 2011 afin de pouvoir tourner à plein régime. C'est Netapsys Conseil qui sera chargée d'informatiser cette Hadopi revigorée. La version cible du système d'information gérant le processus de réponse graduée pourra alors encaisser jusqu'à 200 000 saisines jour, sans compter les pics réguliers.

Officiellement, la Commission de protection des droits nous a soutenu que cette mise à niveau permettra de "donner un peu de liberté à la Commission de protection des droits" dans le traitement. L'explication des ayants droit n'est pas identique : l’objectif sera d’« autant de mails que d’adresses fournies à la fin de l’année", expliquait l'ALPA à ses membres. Selon cette version, Hadopi tend à devenir transparente dans le flux d'IP adressées par les ayants droit et retransmis aux FAI pour identification.

Sur la Bourse interministérielle de l'emploi public (BIEP), les annonces témoignent de ce passage entre une motorisation diesel à un moteur V6 essence.

La Hadopi recherche ainsi à grossir le rang de ses agents chargés des procédures. Six nouveaux postes sont à pourvoir pour "examiner les saisines, demander les identifications et assurer les envois de recommandations". Ce sont eux qui convoquent et entendent les personnes ciblées par une procédure de riposte graduée, autant dire un rouage important.

agent procédure hadopi

Cinq agents chargés du centre d’appel sont également recherchés. Armés de "modèle de réponse", ils seront chargés de répondre aux internautes ciblés par un des courriers de menace graduée.

agents centre d'appel hadopi

Ce n'est pas tout. La Rue de Texel cherche aussi deux agents chargés des courriers. En plus du traitement des courriers, ils réalisent comme leurs collègues, "des recherches juridiques liées aux problématiques de la réponse graduée et participent à la mise en place d’une veille judiciaire et à l’élaboration du reporting de l’activité des agents chargés du centre d’appel et des courriers".

agent chargé courrier

La Hadopi est enfin en quête de six agents administratifs et techniques. Leur mission ? "Numériser et enregistrer dans le système d’information de la commission de protection des droits, les courriers des personnes destinataires de recommandation". Cet agent rédige "à partir de modèles, les courriers en réponse aux demandes de détail des œuvres et les accusés de réception des observations. Il assure l’envoi des courriers et l’enregistrement des informations afférentes à ces envois (recommandations, réponses aux demandes d’œuvres et observations)".

agent technique hadopi

Dernier poste, la Hadopi cherche un chef de projet Offres Légales Labellisées qui sera là pour coordonner et suivre la labellisation des offres légales. il sera "chargé de poursuivre et renforcer la prospection des plateformes susceptibles de demander la labellisation", de manière à copier coller le label "PUR" sur un maximum de sites pour incruster Hadopi dans le paysage internet français. "Afin de mesurer l’impact de la labellisation sur les usages, il réalise le suivi des indicateurs (mesure statistique de fréquentation des plateformes, études de notoriété, etc.) Il est le point d’entrée pour les professionnels sur les questions relatives à la labellisation et centralise l’ensemble des demandes qu’il transmet aux directions supports". Il oeuvrera également sur les "projets de la Haute Autorité : portail de référencement de l’offre légale, observation de l’utilisation qu’elle soit licite ou illicite des œuvres sur Internet, etc."

Un poste clef, mais unique pour cette Hadopi "pédagogique". Ce profil IEP, Bac +5 sera recruté comme agent de catégorie B.

chef projet offre légale labellisée

A la veille des vacances scolaires, la Haute autorité a voté une demande de "subvention" de 12 millions d'euros pour 2012. Pour la seule année 2011, l'autorité avait prévu un budget de 4,43 millions d’euros pour ses dépenses de personnels.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !