Twitter annonce compter 100 millions d'utilisateurs actifs

Pour 200 millions de messages par jour 15
Nil Sanyas
Twitter, le spécialiste du micro-blogging, continue de publier des statistiques le concernant. Les derniers en date, publiés hier sur son blog, traitent cette fois des utilisateurs actifs. Une donnée bien plus intéressante que les simples inscrits. Twitter nous apprend donc qu’il vient d’atteindre la barre symbolique des 100 millions d’utilisateurs actifs au cours du mois dernier.

Twitter 200 millionsSi Twitter compte plus de 200 millions d’inscrits et bien plus de visiteurs encore, le service est donc utilisé par 100 millions de personnes. Cela ne signifie cependant pas que 100 millions d’utilisateurs publient un message chaque jour, bien loin de là.

Twitter précise en effet de nombreux points, notamment que
40 millions se connectent uniquement pour lire, et plus de 50 millions se connectent chaque jour. Ces 100 millions d’utilisateurs actifs ne sont donc pas quotidiens mais mensuels.

Le site en profite pour annoncer que l’hindi, le filipino, le malais, et le « chinois » simplifié et traditionnel seront proposés d’ici quelques semaines. Twitter offrira alors 17 langues différentes à ses utilisateurs.

Enfin, Twitter note que son service est autant utilisé par des personnalités politiques importantes (présidents, premiers ministres, maires, etc.) que des sportifs internationaux, des artistes et bien sûr des journalistes.

Pour rappel, Twitter annonçait le mois dernier générer plus de 200 millions de messages par jour, contre 65 millions un en août 2010. Plus d’1 million d’applications différentes exploitent désormais son service, contre 150 000 l’an passé.

Twitter compte désormais plus de 600 salariés et sa valorisation est d’environ 8 milliards de dollars. Sa monétisation s’est récemment accélérée avec l’intégration de tweets sponsorisés dans la « timeline ».

Contrairement à Facebook et Groupon, qui préparent leur introduction en bourse d’ici à l’année prochaine, Twitter devrait prendre son temps et se contenter de lever des fonds régulièrement.