Samsung travaillerait bel et bien sur une tablette MeeGo

Nous nous sommes penchés hier sur une nouvelle rumeur concernant Samsung. Après avoir prêté des intentions de rachat de la division PC de HP puis de webOS, d’autres bruits de couloir suggéraient que Samsung était intéressé par le système MeeGo dans le domaine mobile. Des éléments plus concrets viennent confirmer ces rumeurs.

Le contexte de Samsung est, pour rappel, particulier. Si la firme s’est beaucoup investie dans Android, via ses produits Galaxy, deux éléments sont en train de changer le paysage. Premièrement, le rachat de la division mobile de Motorola par Google, qui laisse présager des téléphones taillés sur mesure pour le système. Deuxièmement, le nombre croissant de plaintes à l’encontre d’Android peuvent faire réfléchir à une alternative.

Samsung dispose de sa propre cellule de développement Linux, nommée SLP pour Samsung Linux Platform. En tant que société, le constructeur est déjà à la base l’un des acteurs de la Linux Mobile Foundation, appelée LiMo. Cela signifie que Samsung dispose de son propre environnement de développement et donc qu’il se laisse au moins une porte de sortie.

Cependant, à la lumière d’un échange de courriers retracé dans un blog et datant d’il y a un mois, Samsung travaillerait bel et bien sur au moins sur une tablette équipée de MeeGo.

meego 

Dans cet échange, plusieurs personnes visiblement impliquées discutent notamment du temps de démarrage de MeeGo sur le périphérique de test de Samsung. En l'occurrence, ce temps serait de 40 secondes et poserait un problème puisque le délai d’apparition de l’interface serait trop important. La question est alors posée de savoir si quelqu’un dispose d’une « bonne idée pour améliorer les performances ».

D’autres échanges sont tout aussi intéressants. Ainsi, Viorel Mirea, ingénieur pour l’Open Source Technology Center d’Intel, indique avoir créé une page dédiée dans le wiki interne pour... La SLP, et donc la Samsung Linux Platform. Ce point est particulièrement intéressant car il implique un lien entre le travail effectué par Samsung sur le système et Intel, qu’on sait être désormais le plus gros participant à MeeGo depuis la désertion de Nokia. Cependant, le lien wiki donné cible un page interne et ne peut donc pas être accédée depuis l'extérieur.

meego 

Fin juillet, Samsung a également lancé en Inde un netbook basé sur MeeGo, le N100, ce qui était déjà une preuve en soi que le constructeur était intéressé par le système. Mais se servir de MeeGo sur un netbook est une utilisation « classique » du système. Se tourner vers des solutions davantage mobiles comme les smartphones et tablettes serait un pas plus affirmé.

Si ces échanges s’avéraient réels alors une tablette MeeGo intéresse Samsung, et plusieurs ingénieurs relèvent des problèmes dans ce concept. En dehors du temps de démarrage, on peut voir certains soucis dans la gestion du son avec PulseAudio par exemple. On trouve même le nom exact de la version utilisée du système d’exploitation : meego-tablet-ia32-pinetrail-1.2.0.90.0.20110517.1.img.

meego 

Nous suivons ce sujet de près et vous tiendrons informés des futurs développements. Nous avons en outre contacté Intel et attendons actuellement une réponse. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !