iCloud d'Apple pourrait fonctionner chez Microsoft et Amazon

Et plus longtemps que la seule phase bêta 16
Vincent Hermann
Lorsque Apple a annoncé il y a quelques mois l’arrivée du bouquet de services iCloud, beaucoup ont vu la confirmation de grands projets pour la firme suite aux échos de construction de plusieurs centre de données, notamment un en Caroline du Nord. Pourtant, on a pu voir récemment qu’Apple avait des contrats avec Microsoft et Amazon pour le fonctionnement de la version bêta des services. Il se pourrait que ces contrats se prolongent au-delà de cette phase de test.

itunes match icloud photo stream

Le site The Register indique avoir reçu des informations de plusieurs sources proches au sujet de l’utilisation des infrastructures de Microsoft et Amazon pour le fonctionnement d’iCloud. Les offres Azure et S3 respectivement sont déjà à la base du fonctionnement pour la phase bêta, mais The Register laisse à penser que cet accord irait plus loin.

Azure et S3 sont deux plateformes concurrentes dédiées au cloud computing (informatique dans le nuage). Pour Apple, il s’agirait d’une garantie de pouvoir lancer son service dans des dizaines de pays rapidement sans attendre d’être prête avec ses propres serveurs. La montée en charge ne serait ainsi par ralentie, quitte plus tard à diminuer les transactions avec Microsoft et Amazon avec l’ouverture des propres centres d’Apple.

On ne sait donc pas si ce contrat est temporaire ou est prévu pour rester en place. En effet, la capacité technique n’est pas le seul critère à prendre en charge et Apple pourrait ainsi poursuivre ses opérations en l’état pour toujours avoir une « roue de secours » en cas de problème avec son infrastructure ou celle de l’un des deux prestataires. Il ne s’agit toutefois que d’une simple question technique, car le choix final sera transparent pour l’utilisateur.