Sony Music ajoute son catalogue à la plateforme Beezik

L'autre Deezer 15
Marc Rees
Après Universal, Emi ou Naïve, c'est autour de Sony de fournir son catalogue à la plateforme Beezik. Lancée en 2009, celle-ci permet aux internautes de télécharger de la musique en contrepartie de publicité. Le principe de cette écoute subventionnée par la pub est simple : avant de pouvoir télécharger un titre, l'internaute choisit entre quatre spots vidéo. Ceci fait, il peut alors transférer le fichier (MP3 ou WMA, avec ou sans DRM selon les cas) et le copier au besoin sur son mobile.

Beezik Bob Marley pub

Pour chaque téléchargement, l'internaute engrange des points convertibles en bon d'achat valorisé à 0,30 €, à dépenser auprès de sites partenaires. Beezik mise ainsi sur une stratégie gagnant-gagnant.

Fort d'un million d'utilisateurs en septembre 2009, Beezik affiche aujourd'hui 2,5 millions membres inscrits selon OnlyforDJ.com. Beezik avait été labellisé "PUR" par Hadopi le 9 juin 2011 pour une durée d'un an. La plateforme avait été annoncée le jour du vote de la loi sur la riposte graduée, le 13 mai 2009.