Samsung ne veut pas de webOS : le système scindé chez HP ?

L’annonce de HP sur la fin d’une bonne partie de ses activités matérielles n’en finit plus de provoquer des remous et des interrogations. L’un des sujets revenant actuellement le plus sous les projecteurs est webOS, le système d’exploitation mobile que la firme avait récupéré lors du rachat de Palm. Tandis que de nouvelles rumeurs viennent opacifier la situation, Samsung dément encore une fois l'idée d'un rachat.

HP TouchPad WebOS tablette

Diviser l'activité de webOS : matériel et logiciel

HP n’est pas très clair sur l’avenir d’une plateforme qui a pourtant un potentiel important. Le seul élément exact connu fait partie de l’annonce initiale : il n’y aura plus de smartphones et tablettes basés sur webOS. La firme a parlé d’intégrer le système dans les imprimantes et dans les ordinateurs portables, mais les projets concrets en ce sens sont encore attendus. Mais une rumeur vient s'ajouter sur une situation déjà obscure : HP pourrait scinder les activités webOS en deux groupes distincts.

Cette division se baserait sur le logiciel et le matériel. La première rejoindrait le Bureau de la Stratégie et des Technologies. Le travail serait concentré sur le développement de webOS et de son écosystème, l’envie première de HP étant justement de créer un parc d’appareils communicants via ce système.

L’autre partie serait intégrée au Personal Systems Group, autrement dit la division PC. Cette division serait d’ailleurs directement à rapprocher d’une volonté affichée récemment par HP : celle de créer une société fille et autonome pour les PC plutôt que d’opérer une revente de cette activité. Pourquoi une inclusion dans cette division ? Pour continuer sur la volonté de préparer des ordinateurs portables équipés de webOS et capables donc de fonctionner dans un écosystème entièrement taillés pour eux. Un écosystème qui ne pourra malheureusement qu’être revu à la baisse avec la décision d’en finir avec les smartphones et tablettes équipés du système.

Samsung ne veut pas de webOS

Car en plus de potentiellement scinder webOS en deux activités, HP a manifestement la volonté de licencier son système à des tiers. Cela signifierait éventuellement la création de périphériques, smartphones, tablettes et PC sur ce système chez d’autres constructeurs. Une volonté que vient alimenter un nouveau démenti de Samsung.

La société, à qui l’ont prêtait déjà des intentions de racheter la division PC de HP, vient d’opposer à la rumeur de récupération de webOS un nouveau message clair. Selon Bloomberg, la réponse vient directement du PDG de Samsung, Choi Gee Sung : « Il n’est pas bon que l’acquisition d’un système d’exploitation devienne une mode ». 

Il faut dire que Samsung serait dans une position étrange suite au rachat de webOS puisque le constructeur se retrouverait à cheval sur pas moins de quatre systèmes d’exploitation différentes : Android, Windows Phone 7, Bada et webOS. Une situation presque ubuesque quand on sait que chaque nouvelle ligne de produits doit invariablement s’accompagner des mises à jour et donc du suivi de chaque modèle, ainsi que d’un support commercial et technique. Sans parler d’une équipe dédiée à la conception.

HP devrait éclaircir la situation dans les mois qui viennent, avec notamment la décision concernant son Personal Systems Group. Pour rappel, la société avait indiqué qu’une étude de 12 à 18 mois serait nécessaire pour faire le compte des synergies existantes entre HP et sa division. Une décision devrait intervenir toutefois avant la fin de l’année. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !