Orange attaque SFR pour utilisation abusive de son réseau

Et Orange ne compte pas se l'SFR 60
Nil Sanyas
Notre confrère Emmanuel Paquette de L’Express a dévoilé hier que France Télécom (Orange) a porté plainte contre SFR le mois dernier devant le tribunal de commerce de Paris. Pour quelle raison ? Pour avoir fait « transiter une trop grande partie de son trafic voix [des offres triple play, ndlr] sur le réseau de FT aux heures de pointe ».

Orange LogoSFR Logo

Selon l’AFP, SFR a été assigné le 10 août dernier précisément pour avoir depuis six ans mené une « pratique interdite règlementairement et sanctionnée contractuellement ». La pratique en question, possible en cas de pics exceptionnels de trafic téléphonique, consiste à faire passer ses appels chez la concurrence. Tout du moins si un accord entre les sociétés le permet. Sauf que ladite pratique, qui doit donc rester exceptionnelle, a été utilisée de façon abusive par SFR juge Orange.

« Cette procédure exceptionnelle a été utilisée de façon récurrente par SFR depuis 2005, ce qui leur permet de ne pas investir dans leur infrastructure en se reposant sur la notre » a ainsi précisé un porte-parole de France Télécom à L’Express.

« Nous nous sommes rendu compte que SFR a pris l'habitude de gérer toutes ses pointes de trafic aux heures chargées en le faisant déborder sur notre réseau, ce qui leur évite d'investir pour améliorer les capacités de leur réseau » a rajouté le porte-parole à l’AFP.

Plusieurs dizaines de millions d’euros pourraient être payés par SFR si la plainte d’Orange aboutit. Mais SFR ne se laissera justement pas faire. La société au carré rouge mettra notamment en avant ses investissements de plusieurs milliards d’euros dans son réseau.

France Télécom demande « qu’il soit fait injonction à SFR de cesser les débordements à l’interconnexion de leurs réseaux respectifs ».