Pour Luc Ferry, Internet, c’est "davantage Vichy" que la liberté

e-Travail, e-Famille, e-Patrie 252
Marc Rees
Dans une interview au supplément TV du Figaro, Luc Ferry a déversé par ces mots, son analyse de l’internet : « C'est un excellent outil mais dangereux. Certains disent que c'est la liberté ; pour moi, c'est davantage Vichy ! Rien ne s'efface, j'ai un sentiment mitigé. L'anonymat permet toutes les horreurs ».

fil barbelé

Une analyse particulièrement saine, juste et pure. Internet n’a pas les lettres de noblesse de la télévision. Dans le tube cathodique, par exemple, jamais on ne dénoncera un ministre pour pédophilie en prenant bien soin de ne surtout pas prononcer son nom. Gloire aussi à la presse papier, sauf ce fichu palmipède enchaîné lorsqu'il colporte qu'un intellectuel est payé comme prof de fac alors qu’il a séché tous ses cours.