Free pourrait ouvrir une centaine de boutiques en France

Et couler celles des concurrents ? 81
Nil Sanyas
Selon une brève de l’agence Reuters, Xavier Niel, le fondateur d’Iliad, a affirmé lors de la présentation des derniers résultats financiers que sa société pourrait envisager de développer un réseau d'une centaine de boutiques en France si les tests en cours s'avèrent concluant. Or les premiers résultats de sa première boutique physique à Rouen sont justement encourageants.

Free Center Rouen

Sauf échec cuisant des autres Free Center, qui devraient ouvrir à Angers et Troyes, tout indique qu’ils se multiplieront à l’avenir. De quoi permettre au FAI de mettre en avant ses Box, ses services, ses forfaits, et bien sûr plus tard, ses offres mobiles.

Rappelons que selon un article des Échos publié l’an passé, le dossier rendu par Free à l’ARCEP en 2009 avant l’attribution des licences 3G mentionnait l’ouverture de 420 boutiques d’ici 2018.

1710 vendeurs et 2865 téléconseillers devaient ainsi être recrutés sur la période. Les recrutements de téléconseillers ont d’ailleurs déjà débuté pour le centre d’appel de Vitry sur Seine dédié à Free Mobile.

Free Mobile recrutement conseillers

Sachant qu’Orange, SFR, Bouygues Télécom et de nombreux MVNO disposent chacun de centaines de boutiques physiques, sans compter les points de ventes partenaires, Free Mobile ne peut raisonnablement pas se contenter de vendre ses forfaits uniquement via Internet.

Des boutiques Free devraient donc fleurir un peu partout sur le territoire dans les années à venir.