Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

IFA 2011 : Samsung Galaxy Tab 7.7 et son écran Super AMOLED+

Samsung vient d'officialiser sa Galaxy Tab 7.7, une tablette de... 7.7 pouces donc, embarquant un écran Super AMOLED+ (1280x800), un SoC double coeur à 1.4 GHz et, bien sûr, Android 3.2 aka Honeycomb.

Galaxy Tab 7.7
(crédits : This is my next)

Ses dimensions de 196.7x133x7.89 mm ainsi que son poids de seulement 335 grammes en font une ardoise particulièrement légère. Cela n'empêche pas le constructeur coréen d'embarquer une batterie de 5100 mAh et d'annoncer une autonomie de dix heures en lecture vidéo. 

Bien évidemment, la surcouche « TouchWiz UX » est de la partie amenant aussi son flot d'applications ainsi que ses hubs (sociaux, musique, etc.)

Galaxy Tab 7.7 Galaxy Tab 7.7 Galaxy Tab 7.7 Galaxy Tab 7.7

Au niveau de la connectivité, elle dispose d'une puce Wi-Fi 802.11n compatible avec la fonctionnalité Wi-Fi Direct, du Bluetooth 3.0 ainsi que d'un modem 3G+ ou 4G (ce dernier sera disponible en option dans certains pays).

Un port USB 2.0 de type « host » pourra être accessible, mais via un accessoire venant se loger dans le port propriétaire de la tablette.  À l'arrière, on trouve un capteur de 3 Mpixels avec autofocus et flash. En façade, il s'agit d'un modèle de 2 Mpixels.

Les capacités de stockage annoncées varient de 16 à 64 Go. Elles pourront être complétées via un lecteur de cartes microSDHC.

Reste encore quelques inconnues, comme le tarif et la disponibilité de cette Galaxy Tab 7.7 pouces sur le marché français. Nous mettrons cette actualité à jour dès que nous en saurons plus.
0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.