HP réfléchit à faire de sa division PC une société autonome

HP TouchPadLe 18 août dernier, nous vous annoncions une décision importante du constructeur HP : la volonté de se débarrasser de la majeure partie de ses activités matérielles, autrement dit : les smartphones, les tablettes et surtout les PC. Depuis, la situation est restée floue car de nombreux points n'ont pas été abordés. Cependant, d'après un responsable de la firme, il existe bel et bien une voie privilégiée.

La division PC, appelée en interne PSG (Personal Systems Group), n'a pour l'instant pas d'avenir particulier. De nombreuses rumeurs se sont élevées sur le futur d'une branche pour laquelle HP est pourtant connu, en particulier dans le domaine des serveurs. Une grande partie des bruits de couloirs concernait Samsung, mais ce dernier a nié être impliqué dans une quelconque opération de rachat. En fait, Samsung a déjà embauché l'ex-directeur des ventes Raymond Wah pour sa propre activité et viserait webOS.

De fait, les réflexions s'orientent le plus souvent vers un rachat par une autre société, mais ce n'est visiblement pas la voie préférée par HP. Selon un porte-parole de la firme ayant communiqué sur le sujet avec l'agence Reuters, la solution envisagée serait plutôt de créer un spin-off, autrement dit une société fille qui ne gèrerait que cette activité.

Le porte-parole explique ainsi que l'entreprise préfère créer une entité séparée et autonome et que ce choix serait le plus à même de satisfaire "les actionnaires, les clients et les employés de HP". Il ajoute toutefois qu'il existe de nombreux points à éclaircir pour cette piste, notamment les cassures que cela entraînerait dans les synergies existant entre la division PC et HP elle-même.

Dans tous les cas, rien ne sera accompli rapidement. Selon la firme, le processus d'examen complet d'une division pourrait prendre de 12 à 18 mois. Cependant, une décision devrait intervenir d'ici à la fin de l'année.

Il reste enfin la possibilité que HP change à nouveau brutalement de direction et qu'une entité indépendante ne soit pas satisfaisante. Dans ce cas, le Personal Systems Group pourrait alors être bel et bien revendu.

Il ne faut pas oublier non plus que cette décision ne concerne bel et bien que les activités PC. Il reste un grand flou autour d'autres sujets et plus particulièrement de webOS. Par exemple, Samsung serait intéressé par un rachat du système d'exploitation mobile. Mais ces rumeurs cadrent assez mal avec la volonté réaffirmée récemment par HP de continuer à investir dans webOS, notamment dans le cadre des imprimantes. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !