Apple veut interdire tous les produits Samsung Galaxy en Europe

En gros, il veut tuer son principal concurrent 497
Nil Sanyas
Apple, le numéro 1 des ventes de smartphones dans le monde, s’attaque de nouveau à son principal concurrent en Europe. Après sa tentative de blocage de la Samsung Galaxy Tab 10.1 sur le continent, finalement avortée pour un temps, voilà que la Pomme passe la vitesse supérieure et tente d’interdire l’intégralité de ses produits concurrents sous Android. Cela comprend tous ses smartphones et toutes ses tablettes de la gamme Galaxy, plus le Nexus S.

Samsung Galaxy S II Samsung Galaxy Tab 10.1
La plupart des smartphones et tablettes de Samsung violeraient ses brevets selon Apple

La plainte d’Apple a cette fois été déposée non pas en Allemagne, mais aux Pays-Bas, à la Cour de La Haye. Et non seulement le créateur de l’iPhone a pour but de bloquer toute la gamme Galaxy de Samsung (importation, distribution, vente, etc.), mais il demande de surcroît à ce que les stocks actuels soient rappelés. Ces derniers ne pourront ainsi même pas être légalement commercialisables si Apple venait à être dans son bon droit.

Parmi les produits concernés par la plainte, on retrouve les Galaxy Tab 7, Galaxy Tab 10.1, Galaxy S, Galaxy S2, Galaxy Ace, Galaxy Gio, Galaxy Europa, Galaxy Apollo, Galaxy Mini, Galaxy 551, et le Nexus 2 fabriqué particulièrement pour Google. Tous ces appareils violeraient au moins un brevet appartenant à Apple selon ce dernier.

Selon le site néerlandais Webwereld, la Pomme précise même comment Samsung doit gérer ses stocks actuels. Il demande ainsi au Sud-Coréen d’envoyer à tous ses partenaires européens une lettre précisant qu’il rappellera tous ses produits sous 14 jours à ses frais.

Apple va même plus loin en demandant à Samsung de préciser dans sa lettre envoyée à ses clients européens que s’ils continuent de vendre ses produits, ils violeront eux aussi les propriétés intellectuelles d’Apple. Ils pourront eux aussi par conséquent être attaqués.

La juridiction de La Haye jugera l’affaire le 15 septembre prochain. L’injonction aura lieu au plus tard le 13 octobre. Les produits Samsung seront donc disponibles encore quelques semaines…

Cette agressivité d’Apple n’est guère étonnante. Actuel n°1 mondial des ventes de smartphones, la pomme est en effet talonné non par Nokia ni RIM, mais par Samsung, qui en quelques trimestres est passé de nain à géant du secteur. Il est donc devenu son rival attitré, d’autant plus dès lors que Samsung propose des produits ayant des traits bizarrement proches de ceux d’Apple…

Rappelons qu’Apple attaque aussi Motorola en Europe pour violation de brevets, et que HTC en a fait de même contre Apple aux États-Unis. Toutes ces histoires font suite à d’autres évènements majeurs du monde mobile, comme l’alliance entre Nokia et Microsoft, le rachat des brevets Nortel par Apple, Microsoft et RIM, ou encore l’acquisition de Motorola par Google. Nous y reviendrons dans l’édito de demain.