Il n'y aura pas de second plan "Écoles numériques rurales"

Y aura-t-il un second plan Ecoles Numériques Rurales ? Non, vient de répondre aux sénateurs, le ministère de l'Éducation qui renvoit la balle dans le camp des communes.

Selon les chiffres du ministère, ce projet organisé en 2009, avait permis d'équiper 6 700 écoles rurales, dans autant de communes, en ordinateurs portables, tableaux blancs interactifs et "ressources numériques reconnues de qualité pédagogique". Pour la seule année 2009, le budget mobilisé fut de 67 millions d'euros.

école ordinateur classe éducation

Une cagnotte versée sous forme de subventions aux communes (ex. : "jusqu'à 9 000 euros pour l'achat des équipements numériques prescrits par le ministère"), lesquelles s'engageaient en contrepartie à prendre en charge 20% de l'investissement en sus d'autres dépenses de fonctionnement comme l'abonnement internet.

En tout, sur les 18 000 communes concernées, 6 700 communes de moins de 2 000 habitants ont bénéficié de ces subventions dont 624 écoles privées sous contrat d’enseignement.

Et depuis ? Fin 2010, Annie David (Isère, CRC-SPG) et Marcel Rainaud (Aude - SOC) avaient interrogé le ministère de l'Éducation pour savoir si ce plan serait poursuivi, dans l'optique d'atténuer la fracture numérique. "L'enjeu pour l'avenir de nos territoires, soulignait l'un des parlementaires, est de mettre en œuvre un second projet numérique rural (PNR) afin de couvrir l'ensemble des communes rurales, et permettre à nos 25000 écoles publiques des communes de moins de 2000 habitants d'entrer dans l'ère de la pédagogie numérique".

L'idée est cependant rejetée par le ministère de l'Éducation en cette mi-aout : "Par l'ampleur de ses financements comme par son organisation, ce plan était exceptionnel et a vocation à le rester. En matière de numérique pédagogique, l'État a en effet un rôle d'impulsion et de coordination, de formation et d'accompagnement. En revanche, l'équipement des écoles est du ressort des communes, comme le précise l'article L. 212-4 du Code de l'éducation ". Aux communes rurales donc de reprendre en main ces postes budgétaires.

Le ministère insiste en précisant qu'il n'a "pas vocation à se substituer durablement" à ces collectivités. Il rappelle avoir présenté le 25 novembre 2010, un plan pour le développement des usages du numérique à l'école. Plan qui "permettra à chaque élève, à chaque enseignant, de bénéficier des effets du numérique, en facilitant l'accès aux ressources numériques de qualité, en accompagnant et formant les enseignants et en donnant à chaque élève les clés pour devenir un citoyen de la société numérique".

Ce plan
prévoit bien un coup de pouce financier par l'allocation de « chèques ressources » entre 500 et 2500 euros selon la taille de l'établissement. Toutefois, "la somme (globale, ndlr) allouée à cette opération étant de 8 M€ la première année, 15 M€ la seconde, 23 M€ la troisième" précise le document. De même, ces chèques ne peuvent servir qu'à acheter des "ressources numériques pédagogiques" (logiciels, etc.) non de "l’équipement et des services numériques".

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !