BitTorrent : un aveugle suspecté d'avoir téléchargé un film porno

C'est possible, il porte bien des lunettes de soleil 126
Nil Sanyas
Parmi les 200 000 Américains poursuivis pour avoir utilisé à mauvais escient BitTorrent, l’un d’entre eux sort particulièrement du lot, et pour cause : il est totalement aveugle et est accusé d’avoir téléchargé non pas de la musique, mais un film. Pornographique qui plus est.

Blanche fesse et les sept mains

Bien sûr, rien n’empêche une personne aveugle de « regarder » un film pour adulte. Ne serait-ce que pour le son. Mais l’homme concerné soulève deux problèmes majeurs :
  • Tout d’abord, il assure ne pas avoir téléchargé « l’œuvre » en question. Et il doute fortement que ses enfants de 4 et 6 ans soient de vilains pirates. Cela signifie donc que son réseau Wi-Fi a probablement été utilisé, d’autant qu’il était ouvert… Quand bien même, on peut considérer qu’il est responsable de sa ligne.
  • L’autre problème est bien plus grave : une personne poursuivie pour téléchargement a deux choix en cas de culpabilité. Soit aller jusqu’au procès et risquer une amende pouvant aller jusqu’à 150 000 dollars, ou trouver un arrangement et payer quelques centaines voire milliers de dollars.
Or malgré son innocence (hormis le manque de sécurité de sa ligne Wi-Fi), l’homme affirme qu’il ne se défendra pas et qu’il passera à la caisse tout de même. Pourquoi ? « Cela coûtera plus cher d’aller voir un juge » a-t-il affirmé.

La méthode utilisée par les représentants des ayants droit fonctionne donc à la perfection. Au point qu’une personne aveugle suspectée d’avoir téléchargé un film pornographique trouve plus intéressant de payer une belle amende, plutôt que de perdre du temps et de l’argent dans une procédure judiciaire… Preuve que le système marche sur la tête.