Neutralité : des FAI US redirigent les recherches des abonnés

Non, nous ne sommes pas le 1er avril 45
Nil Sanyas
La neutralité du Net est à nouveau foulée du pied aux États-Unis. Et pas de n’importe quelle manière qui plus est, puisqu’une dizaine de FAI dirige les recherches de leurs abonnés vers une page d’une société tierce. Selon NewScientist, taper Apple ou Dell mène par exemple vers le site d’une entreprise de ventes de produits.

Paxfire

Ces redirections directes sont en fait monnayées par les fournisseurs d’accès à Internet. Au moins 165 termes différents sont concernés par ces redirections sauvages.

La société Paxfire détiendrait des brevets allant dans ce sens selon NewScientist et l’EFF, évidemment scandalisée par l'affaire. Le concept de cette entreprise est d’ailleurs très clair : générer de nouveaux revenus pour les opérateurs. Une telle monétisation est néanmoins surprenante.

Les moteurs de recherches Google, Bing et Yahoo! sont touchés par le phénomène depuis plusieurs mois. Néanmoins, Google se serait plaint d’une telle procédure et aurait eu gain de cause. Bing et Yahoo! sont néanmoins toujours concernés.

Plusieurs types d’entreprises sont impactés par la manœuvre, hormis bien sûr les moteurs de recherche eux-mêmes. Outre Apple et Dell, Groupon, le Wall Street Journal ou encore les marques Safeway et Bloomingdale’s.

La société CJ Network servirait d’intermédiaire entre les FAI, les abonnés, Paxfire et les sites marchands. Ces derniers paieraient ainsi pour recevoir du trafic. A priori, peu importe le moyen donc…

NewScientist rapporte par exemple que la recherche WSJ, pour le Wall Street Journal, ne mène pas vers le site officiel du quotidien économique, mais vers un site proposant de s’abonner au journal. Ledit site prenant au passage sa commission bien sûr.

Un cabinet d’avocats de New York a porté plainte contre au moins un FAI et la société Paxfire. Cette histoire est donc loin d’être terminée.