Google+ s'explique sur la prohibition des pseudonymes

Depuis son lancement ou presque, Google+ fait l’objet de polémiques quant à sa politique au sujet des noms des membres. Afin de couper court aux rumeurs et aux interprétations, Bradley Horowitz, Vice President, Product Management chez Google a tenu à clarifier certains points.

Google plus cercles

La monétisation des comptes en jeu ?

En premier lieu, Bradley confirme que Google+ souhaite absolument que ses membres utilisent uniquement leur véritable nom, sans caractères spéciaux qui plus est. Intégrer son pseudo au milieu de son nom gêne le géant du Net précise-t-il.

Cela signifie donc que les personnes connues sur le Net via leur pseudo, on pense notamment à certains blogueurs, se voient obliger d’utiliser leur nom véritable. Un Maître Eolas ne peut donc pas s’inscrire en tant que tel, puisqu’il souhaite garder l’anonymat le plus total.

Si pour les personnalités connues, des pages seront certainement conçues pour elles afin qu’elles puissent utiliser leur nom de scène, cela ne résoudra pas le problème des plus anonymes, dans les deux sens du terme. Imposer une telle politique poussera de facto de nombreux membres à quitter G+. Mais pour Google, monétiser des comptes anonymes est peut-être moins avantageux que de bâtir son business-model sur des comptes "certifiés".

Des nouveautés à venir

Selon Robert Scoble, qui a pu discuter avec Vic Gundotra, Senior Vice President chez Google, la société travaille sur une meilleure gestion des pseudonymes. Néanmoins, cela prend du temps et Google ne peut répondre de façon instantanée aux demandes de la communauté a-t-il fait remarquer. Des évolutions importantes sont en tout cas attendues pour ces prochaines années. Nous ne pouvons donc que patienter.

D’après Bradley Horowitz, l’équipe de G+ est actuellement en train de travailler sur diverses options afin d’éviter les suppressions directes des comptes G+. Un avertissement sera ainsi envoyé de manière systématique afin de proposer au membre de bien se conformer aux règles du réseau social : nom exact, pas de caractères spéciaux, etc.

Les comptes Google+ des personnes utilisant un pseudonyme à la place de leur nom, tout comme les comptes des entreprises et des associations sont actuellement supprimés de manière plus ou moins rapide. Google proposera une solution pour les entreprises et les organisations d’ici peu, nous le savons depuis plusieurs semaines. Mais l'arrivée de cette solution n'a toujours pas été datée.

La polémique sur les suppressions de comptes G+... et Google

En cas d’entraves aux règles de Google+, seul le compte G+ est supprimé assure Bradley, et non les différents comptes Google, Gmail, Docs, Picasa, etc. Néanmoins, certaines personnes ont été surprises de voir l’intégralité de leurs comptes Google supprimée.

Bradley se contente d’expliquer que seuls les services exploitant un compte Google+ sont désactivés en cas de suppression de compte G+. Si les autres services (Gmail, Docs, Blogger, etc.) sont eux aussi concernés, la raison est alors liée à la politique globale de Google, sans rapport avec son réseau social. Spammer ou réaliser globalement des activités illégales mènent donc à l’éradication de tous les comptes des services de Google. Ceci, sans avertissement préalable cette fois...

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !