Hadopi : la présidente de la CPD, officier de la légion d’honneur

La riposte gratifiée 110
Marc Rees
La cuvée du 14 juillet gratifie une nouvelle fois un membre de l’Hadopi : Mireille Imbert-Quaretta, a été faite officier de la légion d’honneur sur la liste du ministère de la Justice (voir le décret au Journal Officiel).

marie françoise marais mireille imbert quaretta

Conseillère d'État, Mireille Imbert Quaretta avait été désignée présidente de la Commission de protection des droits pour une durée de 6 ans, le 20 janvier 2010. Cette ancienne sous-directrice à l'administration pénitentiaire au Ministère de la justice entre 1984 et 1991, occupait dans le passé le poste de déléguée générale de la Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité de 94 à 97, avant d’être directrice adjointe d’Élisabeth Guigou au Ministère de la Justice.

Le 1er janvier 2011, sa collègue Marie Françoise Marais, présidente du collège de la Hadopi était déjà élevée au même grade après avoir été nommée chevalier en 2008.

Pour la fournée 2011, signalons aussi Claude Lemesle auteur et président du conseil d'administration de la SACEM, nommé également chevalier, cette fois sur la liste du ministère de la Culture. Nicolas Seydoux, président de Gaumont et également de l’ALPA, a été fait, lui, commandeur.