SebSauvage vs Tuto4PC : quand des CGU se font mal voir

Un deux trois, Cheval ! 135
Par
le vendredi 15 juillet 2011 à 10:53
Marc Rees
Voilà quelques jours, SebSauvage dénonce dans un post les petites pratiques de Tuto4PC et sa « centaine de tutoriels assaisonnés d'adware ». L’éditeur s’est en effet spécialisé dans le marketing indirect afin de fournir des tutoriels tout en se finançant par des campagnes publicitaires. Vous souhaitez un tuto sur CCleaner ? Il vous faudra installer préalablement Tuto4PC.exe, avec les CGU qui lui sont intimement attachées.

sebsauvage

SebSauvage, qui intervient notamment sur CommentCaMarche, a justement décortiqué les clauses des CGU du logiciel agrémentées de quelques commentaires énervés voire trop fleuris. Un logiciel qui va « carotter l'ordinateur des internautes avec des spywares et piller leur vie privée pour gagner de l'argent », estime-t-il.

Sa prose avait été mal accueillie par Tuto4PC. Il faut dire que l’éditeur s’apprête à une introduction en bourse sur Alternext de NYSE Euronext Paris. Ses avocats ont aussi réclamé illico le retrait du papier qu’ils jugent diffamatoire.

Pas responsable de l'effet Streisand

« J'aurais très bien pu aller me défendre au tribunal (je pense être dans mon bon droit), mais il est hors de question que je dépense le moindre centime en frais d'avocats à cause d'eux. Ils ont de gros moyens financier, moi non, et je pense qu'ils le savent. De toute manière même si je gagne un éventuel procès, je serai perdant, car j'aurais dépensé mon temps, mon énergie et mon argent à me défendre au lieu de faire des choses utiles. Je refuse de jouer à ce jeu-là » explique SebSauvage. « J'ai donc supprimé mon article. Malheureusement, je ne peux pas empêcher mon article d'apparaître dans le cache Google, ni les internautes de republier mes articles. Internet n'oublie jamais, c'est un fait ».

Bien vu. Sur Streisand.me, la mèche a depuis été allumée pour reproduire frénétiquement le contenu retiré.

Adware très bien veillant

Selon la définition de Wikipedia, un « publiciel » (ou adware) « est considéré comme un logiciel malveillant lorsque le distributeur du logiciel n'indique pas clairement à l'utilisateur potentiel qu'il recevra de la publicité lors de l'utilisation du logiciel. » Comme le souligne 01net, l’éditeur a pris les devants et alerte l’utilisateur de ses futures pratiques.

Plongeons-nous justement dans les CGU pour savoir comment Tuto4PC va prendre en main le consommateur en mal de tutoriels.

Une équipe dynamique...bientôt dans les nuages

D'abord, qui est Tuto4PC ? Nulle mention de SIRET, RCS etc. sur la page des CGU. On sait juste qu’il s’agit d’« une équipe dynamique qui souhaite avant tout répondre à des problématiques rencontrés par de nombreux utilisateurs sur des logiciels connus ».

Comment ? En proposant « de nombreux tutoriaux afin de vous aider et vous guider le mieux possible ». On a toutefois la mention d'une adresse au 14 rue Lincoln, 75008 Paris. SebSauvage note qu’est c’est justement là où siège eoRezo. Dans un fichier hébergé sur Tuto4PCGroup.com, on apprend encore que la société lorgne sur les « PC BillBoard », souhaite marginaliser « l’activité marketing direct » par le lancement de tutoriels tout en rêvant dès 2011 de Cloud4PC pour des « campagnes publicitaires contextuelles. »

On va ware ce qu'on va ware

Dès les premières lignes des conditions générales d'utilisation de Tuto4PC, on découvre que « les informations communiquées par les utilisateurs (…) sont susceptibles d'être communiquées aux partenaires commerciaux de tuto4pc, et/ou à tout tiers aux fins permettre la fourniture du service proposé par tuto4pc et/ou d'assurer la publicité et la promotion de produits ou de services et/ou de faire connaitre à l'utilisateur des produits ou services susceptibles de l'intéresser »

L’utilisateur qui utilise cette plateforme de tutoriels doit aussi le savoir : il « accepte de recevoir de tuto4pc et/ou de ses partenaires des offres commerciales sur son téléphone portable par sms ou mms ».

On continue ? « Les données communiquées lors du téléchargement des logiciels tuto4pc pourront être cédées à tout tiers ». Le consommateur peut s’opposer à cette autorisation par défaut en écrivant un courrier à l’éditeur (technique de l’opt-out).

Vous acceptez des idées sans compensation


L’éditeur invite d’ailleurs le gentil utilisateur à lui fournir par courrier ses idées et suggestions. Mais les Einstein en herbe devront le savoir : « en nous faisant parvenir vos idées ou vos suggestions, vous accordez automatiquement à TUTO4PC et/ou aux sociétés tierces concernées le droit d'utiliser celles-ci et de les appliquer aux Logiciels TUTO4PC (ou à un autre logiciel de société tierce) sans aucune compensation financière. »

Vous acceptez des pubs sur l'écran de l'utilisateur

Ce n’est pas tout. Dans les CGU, on découvre que derrière Tuto4PC se cache d’un, "Tuto4PC" qui gère les services et de deux, le module de mise à jour "Update". Que font ces composants ? Simple. Ils « peuvent faire apparaître, sur l'écran de l'Utilisateur, des messages publicitaires ou autres informations de la part d'TUTO4PC ou d’annonceurs tiers (…) dans le but d'expliquer les services proposés par TUTO4PC ainsi que le bon mode d'utilisation, ou tout autre service, promotions, offres commerciales susceptibles d'intéresser l'Utilisateur. »

Des composants qui restent actifs, qui modifient les paramètres du navigateur

Une fois installés, les CGU soulignent que les composants restent « actifs à tout moment afin de contrôler et d'assurer la fourniture du service de TUTO4PC, et d'autres fonctions telles que celles décrites dans le présent paragraphe ».

L’utilisateur doit aussi le savoir : il « accepte » aussi que les services associés à TutoPC « puissent modifier les paramètres de navigateur WEB (bookmark, page d'accueil, onglet) ».

Mais les CGU se veulent très rassurantes : les messages publicitaires qui assaisonneront ses sessions sont « facilement identifiables et n'interfèrent pas de manière conséquente avec les autres contenus (…) et/ou avec la performance de l'ordinateur ».

Vous acceptez des logiciels de sociétés tierces


Une ligne plus loin, on découvre que Tuto4PC « autorise (…) les installations automatiques (…) de tout logiciel de sociétés tierces accessibles par l'intermédiaire de TUTO4PC ». Ne parlez surtout pas de réaction en chaîne. C’est simplement une installation tacitement acceptée par un consommateur éclairé.

Vous acceptez zéro garantie


Un plantage ? Un bug ? Votre PC qui fume par tous les ports ? Tant pis pour vous, vous avez accepté les CGU : « TUTO4PC et toute société tierce permettant l'accès à son logiciel par l'intermédiaire des Logiciels TUTO4PC n'acceptent aucune responsabilité en ce qui concerne les dommages susceptibles de résulter du téléchargement et/ou de l'utilisation des Logiciels TUTO4PC et/ou de tout logiciel de société tierce accessible par l'intermédiaire des Logiciels TUTO4PC. »

Aux risques et périls du consommateur


Pourquoi ? Car les logiciels Tuto4PC et ses wagons de logiciels « sont fournis « en l'état » sans garantie d'aucune sorte ». À vos « risques et périls », puisque le consommateur reste « seul responsable des éventuels dommages causés à votre système informatique ou des pertes de données qui pourraient résulter du téléchargement et/ou de l'utilisation des logiciels TUTO4PC et de tout logiciel de société tierce accessible par l'intermédiaire des Logiciels TUTO4PC ». Bon prince, le document reconnaît que certaines législations nationales refusent de telles exclusions de garanties.

Vous acceptez des sites under, une sélection des meilleures offres


Tout en bas, une dernière petite note pour la route spécifie qu’en téléchargeant gratuitement l’applicatif, « vous bénéficierez aussi en site under d’une sélection des meilleures offres commerciales du net ».