HTC déverrouillera en septembre ses premiers téléphones Android

Croix de bois, croix de fer... 25
Vincent Hermann
En mai, le PDG du constructeur HTC avait indiqué que des mises à jour seraient disponibles plus tard pour une partie des téléphones Android, afin de déverrouiller le bootloader, le fameux composant qui gère le démarrage. On ne savait jusqu’à présent rien des dates ni des modèles concernés. On en apprend désormais davantage.

HTC Sensation

Un message de Peter Chou, PDG de HTC, avait il y a moins de deux mois enflammé les utilisateurs :

« Nous avons eu une quantité incroyable de retours des clients qui veulent pouvoir accéder à des bootloaders ouverts sur les téléphones HTC. Je veux que vous sachiez que nous vous avons écouté. Aujourd’hui, je confirme que nous ne bloquerons plus les bootloaders sur nos appareils. Merci de votre passion, de votre soutien et de votre patience. »

Pouvoir modifier le bootloader est important. Aujourd’hui, de nombreux téléphones Android ne sont plus mis à jour. Mais quand le système n’évolue plus, l’utilisateur n’a pas forcément dit son dernier mot. De nombreux forums, tels que XDA Developers, permettent de trouver des versions récentes adaptées à un grand nombre de modèles.

La page Facebook de HTC vient d’être remise à jour pour donner plus d’informations. On apprend ainsi que les premiers modèles touchés par la nouvelle mesure seront les Sensation (versions GSM et LTE) ainsi que l’Evo 3D. La mise à jour devrait arriver en septembre. Pour les autres téléphones, il faudra attendre une prochaine salve de mises à jour de maintenance. HTC profitera par exemple des nouvelles versions d’Android. D’après le constructeur, tous les nouveaux téléphones disposeront d’un bootloader déverrouillé.

En résumé, le déblocage commencera dans deux mois via les smartphones les plus récents avant de s’étendre progressivement aux autres modèles. Mais dans quelles limites ?