Imagine Cup 2011 : le jeu français Hilomi face aux juges

Comme indiqué précédemment, nous sommes à New York pour la finale internationale du concours de développement Imagine Cup 2011 de Microsoft. Nous venons d’assister à la première présentation officielle d’un projet français : le jeu Hilomi de l’équipe Close World Mobile pour Windows Phone 7. Pour rappel, nous avions suivi le développement de ce titre il y a plusieurs mois durant la session d'entraînement du Bootcamp. L’occasion de découvrir également comment s’articule une telle session.

imagine cupimagine cup 

La présentation d’Hilomi s’est déroulée devant cinq juges dont un responsable d’Ubisoft et deux professeurs universitaires. L’équipe Close World Mobile est composée de deux étudiants d’Epitech, Norbert Tran-Phat et Xavier Cliquennois, accompagnés de leur mentor Pierrick Lette, de la société Yamago. Les débuts de la présentation sont l’occasion de se présenter, aussi bien du côté des juges que des compétiteurs. Après quelques sourires sur les difficultés de communiquer en anglais tout en gérant la dose de stress inhérente à une finale internationale, les hostilités commencent.

imagine cup imagine cup 

Hilomi, l'héroïne du jeu, habite un monde dans lequel les autochtones (Strums) ont pris de drôles d’habitudes et polluent allègrement l'environnement. Le but du jeu ? Progresser dans des niveaux en 2D avec une progression latérale. Le jeu attire l’oeil par des couleurs agréables et un game design particulièrement soigné et facilement descriptible comme « mignon ».

Hilomi rencontre sur son parcours des obstacles et va devoir utiliser les pouvoirs des éléments pour s’en débarrasser. Dans le premier niveau, elle trouve par exemple l’élément Terre, qui va lui permettre de créer des blocs et ainsi combler un fossé. L’eau, le vent et le feu vont venir s’ajouter à la terre pour des niveaux de plus en plus complexes. On l’aura deviné, Hilomi est un jeu de type puzzle game, d’autant que les ressources sont limitées et qu’il va falloir parfois les combiner.

imagine cup imagine cup 

L’enrichissement du défi vient également du fait que chaque pouvoir peut être utilisé de plusieurs manières différentes. Le bloc de terre, premier pouvoir d’Hilomi, n’a pas pour seule vocation de combler des trous. Tout dépend de comment vous toucher l’écran : si vous effectuez un déplacement vertical de bas en haut sous Hilomi, le bloc apparaît sous elle ce qui lui permet de monter d’un niveau. Elle ne sait rien faire par elle-même et l’équipe n’hésite d’ailleurs pas à la décrire comme un lemming.

Les questions posées par les juges sont somme toute très logiques et se sont pour plusieurs d’entre elles concentrées sur la valeur du message d’Hilomi. Impossible bien sûr de vraiment savoir si l’impact sera concret à cause de la dissociation existant entre l’univers ludique et la vie réelle : « On espère » est la réponse de l’équipe. La question s’est d’ailleurs passablement compliquée avec la séparation par tranches d’âge. Mais la session des questions/réponses est intéressante dans ce que la manière dont le candidat répond est un argument. L’usage de l’anglais et la pression du jury rendent la tâche complexe, surtout quand on interroge l’équipe sur la relation existant entre le thème et le gameplay. Le jury s’est également posé la question de l'existence éventuelle d’un éditeur de niveaux : possible, mais non prévu actuellement à cause du manque de temps.

imagine cup hilomi imagine cup hilomi 

Le jury semble avoir trouvé dans Hilomi un projet abouti et a d’ailleurs souligné nettement le polissage du titre. Les questions ont notamment fusé sur les développements possibles du jeu : les mécaniques du jeu, ce qui se passe en cas de mort d’Hilomi (retour au début du niveau, pas de gestion du nombre de vies), la taille des niveaux, les défilements horizontaux et verticaux, etc. Une question surprenante toutefois : Hilomi pourrait-elle avoir recours elle-même à la pollution pour traverser un niveau avec comme bénéfice de le finir plus rapidement : « Non » répond fermement l’équipe, « Hilomi est parfaite ». Et l’assemblée de rire. Au final, l'équipe de Close World a encore de nombreux éléments à réaliser pour Hilomi.

Le résultat de cette session ne sera évidemment connu que plus tard. Comme nous le verrons par la suite, il existe de nombreux autres projets de jeux vidéo. 


Crédit des deux dernières photos : Julie Knibbe

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !