Universal fera-t-il rimer Deezer avec gruyère ? Réponse demain

C’est demain que se jouera une partie du modèle économique de la plateforme d’Orange. Universal Music, qui truste le gros du catalogue de la plateforme, a en effet trainé Deezer devant les tribunaux dans une action en référé, qui sera examinée ce mardi, indique Électron Libre.

maxime leforestier

Deezer exploite depuis janvier le catalogue Universal sur son service gratuit "alors que l’accord d’exploitation n’a pas été renouvelé depuis le mois de janvier" résumait Emmanuel Paquette

Cet agenda est le terrain d'un conflit entre Universal et la plateforme. Axel Dauchez, numéro un de Deezer nous décrivait le nœud du conflit dans une interview : « Universal souhaite imposer une limitation à cinq écoutes par titre », alors que Deezer soutient mordicus que la plateforme peut être rentable avec un système limité à cinq heures par mois.

Pour simplifier, la major veut imposer une limitation définitive de cinq écoutes par titre afin de contraindre les internautes à mettre la main au porte-monnaie au-delà. Et ceux qui reluqueraient du côté obscur, Hadopi est programmée pour les attendre dans l’ombre (du P2P).

« La valorisation de la musique est à son début, réagissait encore Alex Dauchez,  nous sommes au début d’un cycle où la tendance s’inverse. On veut donc tester les différentes solutions, mais être pragmatique. À son lancement, Deezer avait déjà été un challenge gigantesque pour faire migrer les utilisateurs du piratage vers notre plateforme ».

Deezer ne veut donc pas de la limitation dictée par Universal « et qui génère un effet gruyère sur les playlists » comme sur Spotify. Deezer préfère ne pas sanctionner les utilisateurs occasionnels, tout en incitant les gros utilisateurs à basculer sur une formule d’abonnement illimitée.

Les députés et sénateurs apprécieront : la formule illimitée de Deezer, avait été citée et surcitée par Christine Albanel et Frédéric Mitterrand lors des débats Hadopi 1 et 2 afin de leur prouver que l’offre légale, « ça marche !». Les textes désormais votés, Universal peut donc passer aux choses sérieuses et croire que les internautes ont oublié les multiples ressources du net où ni l'artiste ni le producteur ne touchent un centime.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !