Téléconseillère Orange chez Métro, responsable com' en vrai (MàJ)

Métro, c'est trop ? 132
Marc Rees

MIse à jour 4 juillet 2011 Metro s’est expliqué dans son édition du jour à propos de l’interview de Louise (ou Louisa)  Amara.

Une interview où celle-ci témoigne en tant qu’ancienne téléconseillère dans l’entreprise, alors qu’elle est devenue depuis une des responsables de la cellule communication d’Orange. « Nous savions qu’elle occupait depuis six mois, le poste de rédactrice en chef du webzine du groupe. Mais sa longue expérience en centre d’appels et le fait qu’elle revienne de façon détaillée sur les mesures disciplinaires arbitraires, la rigidité du management et d’autres difficultés au sein des centres d’appels de France Télécom-Orange nous ont paru assez pertinents pour faire paraître ce témoignage ». Le journal reconnaît cependant qu’il aurait dû préciser ses nouvelles fonctions et s’excuse « pour cette erreur » .

metro excuse louise amara


Première diffusion 2 juillet 2011
Le journal Métro se penche sur le stress au travail. « Des employés angoissés, des managers mal formés… » Évidemment, le journal ne pouvait pas ne pas évoquer la situation d’Orange. Justement, Metro a interviewé une salariée du groupe. « Téléconseillère à temps partiel au centre d’appels d’Ivry-sur-Seine durant dix ans, Louise Amara a accepté de parler à Métro ».

louisa amara orange

 Extrait de l'article de Métro

 

Cette forçât du combiné explique ainsi qu’ « avant, quand on évoquait des problèmes de stress, on nous disait que cela faisait partie du travail au centre d’appels ». Du Zola. Depuis ? le paradis : « Aujourd’hui, on nous propose des solutions comme des aménagements d’horaires ».

Avant, la mine : « nous étions également soumis à beaucoup de tension et de compétition car les résultats de chacun étaient affichés sur un tableau ». Depuis, le Club-med : « ce type d’affichage n’existe plus et ce sont des résultats par équipe qui sont désormais dévoilés ». Ouf !

Continuons l’interview : avant des sanctions pour le moindre retard même si l’on arrivait à 8h02, aujourd’hui « il existe une tolérance, notamment pour les jeunes mamans ». Orange vire au rose ! Des progrès sociaux ont été aussi menés dans la mobilité, et « notre centre d’appels a aussi été entièrement rénové en l’espace de six mois, alors que cela faisait dix ans que l’on demandait que les ascenseurs soient réparés ! ». On imagine nos futures mamans enceintes tentant de gravir ces escaliers ! « L’important pour moi c’est que l’écoute soit de retour » poursuit Louisa Amara.

louisa amara orange


Une écoute de retour, mais une Louisa qui manie aussi très bien les paroles. En fait, l’intéressée travaille aujourd'hui à la communication de France Télécom sous les ordres de Christine Albanel. Quand elle a « accepté » de se confier à Métro, on pouvait aussi y voir une de ses missions professionnelles.

L'article original est lisible sur ce lien par exemple. Le CV de Louisa est disponible sur tous les réseaux sociaux (viadeo, linkedin) et si apparemment elle a vraiment travaillé 10 ans en centre d'appel (de 2001 à 2011), en job étudiant, elle est rentrée à la com’ de France Telecom début 2011. Elle est depuis rédactrice en chef du webzine corporate d'Orange... Un coup téléphoné ?

A l'AFP, Métro évoque une erreur, Orange une confusion : "Louisa a été téléconseillère pendant 10 ans au centre d'appel d'Ivry-sur-Seine et la journaliste de Métro a bien sûr été très clairement prévenue avant l'interview des nouvelles fonctions que Louisa occupe depuis six mois".

(nb : ce sont des salariés d'Orange qui nous ont prévenus, l'interview ayant fait le tour des bureaux... L'AFP a également été informée par ses propres canaux)