(màj) Le hacker George Hotz (GeoHot) travaillerait chez Facebook

Mise à jour : Emil Protalinski de ZDnet affirme dans son article qu’un responsable de Facebook lui a bien confirmé que George Hotz était employé de la société. Ledit responsable n’a toutefois pas indiqué pourquoi plus d’un mois avait été nécessaire à la révélation d’une telle information. Autre inconnue : les projets sur lesquels travaille GeoHot.



Publication du 27 juin : GeoHot, de son vrai nom George Hotz, est un jeune hacker âgé aujourd’hui de 21 ans et qui s’est fait un nom dans le domaine via quelques coups d’éclats. Dernièrement, ce sont ses ennuis juridiques avec Sony qui ont refait parler de lui et son parcours semblait incertain. C’était sans compter sans les rebondissement du petit monde de l’informatique : GeoHot travaillerait désormais chez Facebook.

Le parcours de George Hotz était propice à un intense éclairage médiatique. Il y a deux ans environ, il fut à l’origine de la première solution de jailbreak complète pour déplomber l’iPhone d’Apple. Ce premier pas en la matière avait pour but de permettre au téléphone de se connecter à d’autres réseaux que celui d’AT&T. Amusant quand on sait qu’aujourd’hui le jailbreak est autorisé aux États-Unis pour ce genre de cas. 

 L’année dernière, GeoHot s’est ensuite attaqué à la PlayStation 3 et a rapidement publié un exploit permettant de passer outre les protections de la console de Sony. Au début de cette année, il a également publié les clés root de la PlayStation 3, ce qui lui vaut une plainte de Sony, notamment pour infraction au copyright. Trois mois plus tard, GeoHot et Sony parviennent à un accord. Il s'engageait à ne plus toucher aux produits Sony sous peine d'avoir à verser une somme comprise entre 100 000 et 250 000 dollars.

Et aujourd’hui ? Si l’on en croit le site Techunwrapped.com, Hotz travaille pour Facebook. L’information vient de Hosha Hill du groupe de hackers Chronic-Dev qui a révélé lors d’une interview par MyGreatFest qu’il avait défié GeoHot dans la course à la recherche d’une rom de démarrage pour l’iPad 2 d’Apple. GeoHot se serait mis en colère d’être à nouveau le centre de l’attention sur ce type de compétence car il préférait se faire oublier, tout en mentionnant le fait qu’il travaillait chez Facebook.

geohot 

Dans une mise à jour de son article, Techunwrapped indique que Gabe Rivera du site Techmeme a pu voir la page Facebook de GeoHot. Sur son mur, ce dernier aurait indiqué que Facebook était un endroit extraordinaire où travailler et que le premier « hackaton » était terminé. Ce terme particulier désigne un rassemblement de développeurs pour un travail collaboratif et est la contraction de hack et marathon. Le message du GeoHot est daté du 22 juin, mais a depuis été effacé.


Si George Hotz travaille bien chez Facebook, il est possible que la firme ait cherché cette embauche singulière pour travailler sur le plan de la sécurité.
 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !