Antivirus : les Français, rois du gratuit, les Russes, rois du payant

Oui bah nous on a pas de pétrole ni de gaz... 132
Nil Sanyas
La société allemande G Data Software, spécialisée dans les logiciels de sécurités (dont les antivirus), a publié il y a peu une étude sur l’utilisation des antivirus gratuits et payants. Et les résultats sont sans appel : les antivirus gratuits sont utilisés par une grande partie de la population (48 %) et 44 % pensent que les gratuits valent les payants. Des conclusions qui rejoignent parfaitement notre actualité du 9 juin dernier, où les gratuits écrasaient les solutions payantes.

GData antivirus etude monde
Répartition des solutions de sécurité installées par les internautes interrogés

G Data livre aussi ses données pays par pays, et les résultats sont ici très intéressants, puisqu’on y trouve quelques disparités importantes. On peut ainsi remarquer que :
  • 10,97 % des Russes interrogés piratent des solutions payantes (contre 1,84 % de la moyenne des sondés)
  • A contrario, 0,27 % des Anglo-saxons interrogés piratent des solutions payantes
  • 1,57 % des Russes interrogés n’ont pas d’antivirus, soit le plus faible taux des sondés
  • A contrario, 5,83 % des Néerlandais interrogés n’ont pas d’antivirus, soit le plus fort taux des sondés
  • La France est le n°1 des utilisateurs d’antivirus gratuit, avec 62,79 % (quasi 2 fois plus que les Russes)
  • Tandis que le pays en queue de peloton est la Russie, avec 34,84 %
  • La France est donc bon dernier concernant les antivirus payants, avec 28,41 %
  • Avec pour leader la Russie avec 47,83 %
Ici, la culture russe des antivirus ressort nettement. Ils sont non seulement les plus nombreux à utiliser une solution payante, mais ils le sont aussi (et de loin) du côté des antivirus payants piratés.

GData antivirus etude monde details

GData antivirus etude monde details chiffres

Si l’on cumule les deux données des utilisateurs d’antivirus payants avec ceux exploitant des solutions payantes mais piratées, voici ce que l’on peut obtenir selon nos propres calculs :
  1. Russie : 58,8 %
  2. Pays-Bas : 50,22 %
  3. Royaume-Uni : 47,56 %
  4. Suisse : 47,02 %
  5. États-Unis : 45,95 %
  6. Belgique : 44,40 %
  7. Autriche : 39,71 %
  8. Espagne : 38,96 %
  9. Allemagne : 34,43 %
  10. Italie : 30,22 %
  11. France : 29,57 %
Enfin, concernant la perception de la qualité des logiciels gratuits par rapport aux payants, les résultats du sondage rejoignent ceux des utilisations. En effet, qui jugent que les solutions payantes sont bien supérieures aux gratuites ? Les Russes… (barre bleue) Cela explique ainsi le fort pourcentage de Russes préférant pirater un antivirus normalement payant plutôt que d’utiliser les nombreux concurrents gratuits.

Côté Français, la logique est similaire. Ils sont plus de 53 % à trouver le gratuit équivalent au payant en matière d’efficacité.

GData antivirus etude monde details qualite

On notera tout de même que les Néerlandais et les Belges sont les moins nombreux à trouver les gratuits équivalents aux payants. Et si les Russes sont les plus critiques concernant la qualité et la lourdeur des logiciels gratuits, ce sont les Allemands qui se montrent le plus regardant du côté des fonctionnalités. Les Français, eux, n’ont pas grand-chose à redire des gratuits au niveau des fonctionnalités.

Derrière ce sondage, s’il se confirme aux niveaux nationaux, on peut se rendre compte qu’il existe des disparités culturelles. Ainsi, les pays où se trouvent des éditeurs d’antivirus (Allemagne et Russie ici), qui ne doivent pas lésiner sur la publicité et les campagnes promotionnelles, semblent clairement plus connaisseurs des solutions payantes que les Français, qui se contentent des fonctions de base des antivirus gratuits. Cela signifie-t-il pour autant que les Français soient moins bien protégés que les autres ? Pas si sûr, d’autant qu’hormis la Russie et l’Espagne, la France est au même niveau voir meilleure en matière d’utilisation d’antivirus (payants comme gratuits).

Cette étude de G Data a été réalisée sur un panel de 15 559 personnes à travers 11 pays : Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, États-Unis, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Russie, Suisse.