Firefox 4 : plus de mise à jour de sécurité, passez à Firefox 5

En trois mois seulement, la version de Firefox est passée de 4 à 5. Il s’agit d’un changement majeur dans le cycle de développement qui laisse sur le carreau ce que les utilisateurs savaient de la numérotation. Et s’il fallait encore une preuve très concrète du nouveau fonctionnement, la voici : il n’y aura plus de mises à jour pour Firefox 4, pas même de sécurité.

firefox

Nouveau cycle, nouvelle gestion des mises à jour

Il faut bien comprendre que le changement de cycle casse du même coup la notion de « branche de développement » telle qu’on la connaissait. Il n’existe donc plus réellement de branches 4, 5 et autres, mais plutôt une turbine qui n’arrête jamais de tourner et lâche une fois tous les trois mois un instantané. Les versions se suivent sur un fil unique, et les seules divisions existantes sont celles des stabilités : Nightly, Aurora, Bêta, Finale.

De fait, s’il y a eu une mise à jour 4.0.1 pour Firefox 4, la version suivante n’est autre que Firefox 5. Elle aurait pu s’appeler 4.1 ou même 4.0.2, mais la philosophie reste la même : il s’agit simplement de la version suivante. Les utilisateurs se voient proposer cette mouture comme si c’était une mise à jour classique. Une impression renforcée par le fait que l’interface ne change pas.

En conséquence, n’attendez plus aucune mise à jour pour Firefox 4 puisque la 5 est déjà là.

Des mises à jour qui doivent encore être acceptées

Entre Internet Explorer dont les évolutions demandent de redémarrer la machine et Chrome dont le processus est invisible, Mozilla a choisi la voie du milieu. La mise à jour vers la version 5.0 requiert forcément une intervention de l’utilisateur qui doit accepter. Cela ralentit d’un côté l’évolution du parc d’utilisateurs, mais s’interpose devant un problème spécifique à Firefox.

La grande force du navigateur est aussi sa principale faiblesse : les extensions. Lors d’une mise à jour, elles n’ont pas de garantie de fonctionner à cause des modifications apportées au navigateur. Un cycle plus rapide accroit donc la pression sur les extensions. Un problème important qui ne sera réellement corrigé qu’avec la finalisation du Add-on SDK (JetPack) qui permet de s’affranchir de la gestion des versions.

Une fois que les extensions auront été migrées vers la nouvelle infrastructure, Mozilla pourra peut-être songer à des mises à jour entièrement automatisées de son navigateur.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !