Les Belges aussi font des pubs contre le téléchargement illicite

Fadila Laanan, ministre de la Culture, de l’Audiovisuel, de la Santé et de l’Égalité des chances, a présenté le 15 juin dernier la campagne de sensibilisation au téléchargement légal « clic'avec ta tête ».

Cette action de sensibilisation est l’une des mesures du Plan de soutien et de développement de l'industrie musicale qu’avait initié la ministre en début de législature. « La chute actuelle de la vente des biens culturels est liée essentiellement à la dématérialisation des supports physiques, avec l'essor de l'écoute en ligne, du streaming, et du téléchargement illégal sur Internet. Ce phénomène engendre de grandes difficultés économiques pour nos producteurs et, in fine, pour nos artistes. »

L’idée de cette campagne est du coup de « conscientiser le public et particulièrement la jeune génération aux dérives qu'engendre le téléchargement illégal. »

Voici les pubs en question disponibles notamment sur le site de la RTBF, qu'on pourra comparer avec les campagnes françaises :

clic avec ta tête belgique hadopi campagne clic avec ta tête belgique hadopi campagne clic avec ta tête belgique hadopi campagne clic avec ta tête belgique hadopi campagne


Simpliste, Hadopi n'est pas une solution

La Belgique n’est cependant pas en passe d’adopter Hadopi, aussi charmante soit cette solution pour ses admirateurs. Fadila Laanan l’a dit dans une interview : « en tant que ministre de la Culture, je plaide évidemment avec force et vigueur pour que les artistes – tout artiste – soient rémunérés correctement. Mais le système Hadopi n’est pas une solution. Son approche est simpliste : elle pénalise davantage les petits usagers que les réseaux de criminalité organisée ; elle nie tous les aspects liés à l’information, à la sensibilisation, à l’éducation des jeunes ; et, en plus, elle délègue au privé un rôle de police et de justice lié aux sanctions à travers la régulation de l’accès à Internet. Ce n’est pas admissible ! »

Elle souhaite ainsi que « se pose la question pour ces internautes de s’interroger sur l’utilité d’acheter ce que l’on peut obtenir gratuitement. Conscientiser les internautes est un acte nécessaire, mais je ne considère pas les jeunes comme des pirates ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !