PCi Labs : les derniers Alienware M14x et M18x sont là

Il y'a quelques semaines de cela, nous vous proposions un dossier récapitulatif sur les portables Alienware à venir avec les nouveautés que sont les M11x, M14x et M18x. Nous avons reçu les deux dernières références, il est temps de partager avec vous nos premières impressions.

 Alienware M14x M18x

Plutôt que de vous présenter indépendamment les deux machines, nous avons souhaité les mettre cote à côte puisque l'idée de base est la même : des portables pensés pour le jeu. Mais surtout, cela montre les différences... de taille !

En effet, il est parfois assez obscur de différencier ce que représentent 4 pouces en diagonale sur un portable, et ce que cela implique à d'autres niveau : poids, épaisseur...

Alienware M14x M18x

De face, on voit d'ores et déjà que les mensurations sont vraiment différentes, mais globalement c'est le même « look & feel », coque rouge recouverte de « Soft Touch », éclairage qui donne le cachet parfois, mais aussi le côté « bling bling » caractéristique des PC Alienware.

Que l'on aime ou pas, il y a tout de même une chose que l'on ne peut pas reprocher à la marque, c'est que la réalisation est juste et parfaite.

Alienware M14x M18x

En faisant nos photos habituelles, nous avons cherché à montrer les différences de tailles et le moins que l'on puisse dire c'est que le M14x est presque « un demi » M18x comme le montre la photo ci-dessus... une sensation confirmée par le cliché ci-dessous où l'épaisseur du « petit » au complet est égale à la base du mastodonte... sans son écran.  

Alienware M14x M18x

Pour le démontage, là aussi, nous avons bien affaire à de l'Alienware. Que ce soit pour le M14x ou M18x, il suffit d'enlever quelques vis pour avoir accès rapidement au contenu de la bête.

On peut voir ci-dessous que le système de refroidissement du M14x est léger par rapport à celui embarqué dans le M18x... mais bon, comme nous le verrons plus tard, les configurations proposées sont loin d'être les mêmes.

Alienware M14x
 Alienware M18x

La connectique suffisante du M14x tourne à l'orgie sur le M18x

Passons à la connectique des deux machines et là, il y a aussi une différence nette entre les deux portables : le M14x dispose d'une panoplie plutôt simple puisque l'on y retrouve deux ports USB 3.0 sur le flanc droit de la machine accompagné d'un port réseau gigabit alors que de l'autre côté, on retrouve trois sorties vidéo : VGA, HDMI 1.4 et DisplayPort.

Elles sont accompagnées de trois sorties jack dont une peut être convertie en S/PDIF ainsi qu'un double lecteur de cartes mémoire.

Alienware M14x

Alienware M14x

Du côté du M18x, par contre c'est vraiment une autre affaire... on ne manque de rien. C'est même un peu l'opulence :

Alienware M18x

Alienware M18x

Alienware M18x

En effet, à droite du M18x, nous retrouvons un port ExpressCard 54 mm, un lecteur de cartes mémoire, deux ports USB 2.0, un Power eSATA et une entrée HDMI fonctionnant comme sur le M17x que nous avions vu précédemment.

À gauche, nous retrouvons le port réseau gigabit, le trio de sortie VGA, HDMI 1.4 et DisplayPort, deux ports USB 3.0, quatre prises jack dont un S/PDIF. L'intérêt d'avoir autant de connecteurs permet de connecter un kit son analogique, même si le kit 2.1 Klipsch intégré est déjà particulièrement bon au niveau du rendu et suffisamment puissant selon nous.

On notera un point commun sur nos deux machines : à l'arrière aucune connectique n'est présente si ce n'est l'entrée pour le bloc d'alimentation. Le M18x est d'ailleurs « troué » de partout, de gros besoins d'évacuations en perspective ?

Un clavier d'ultra portable sur le M14x à un modèle complet sur le M18x

Alienware M14x Alienware M18x

En vue aérienne, on voit de suite que le M18x dispose de suffisamment de place pour comprendre un clavier avec pavé numérique là où le M14x doit se contenter d'un clavier plus étroit...

On notera aussi la présence de six touches de raccourcis paramétrable sur la version 18 pouces, ce qui pourra s'avérer pratique pour des macros.

Le touchpad est multipoint dans les deux cas, même si cela n'est pas activé par défaut, une habitude étrange de la marque, puisque c'est un constat que l'on fait sur chacune des machines du groupe.

À l'intérieur GeForce d'un côté... Crossfire de Radeon de l'autre et Core i7 pour tous 

La différence de taille permet au M18x d'embarquer un SLi ou un Crossfire. Dans notre modèle de test, c'est donc un CrossFire de Radeon HD 6970M qui est implanté dans notre machine.

Pour l'accompagner, c'est un Core I7 2630QM d'Intel qui est de la partie. Ici point de technologie « Optimus like ». Nous avons le droit tout de même à un principe de swtich manuel, nécessitant un redémarrage de la machine.

Alienware M18x Core i7 2630QM  Alienware M18x Radeon HD 6970M

Si ce n'est pas la panacée, cela nous semble déjà un bon point. Au moins, on peut avoir une machine parfaitement silencieuse lorsque l'on regarde un film, même si comme pour le M17x, nous avons été particulièrement surpris (et dans le bon sens) du bruit généré.

En effet, lorsque nous lui avons fait subir une séance de Furmark, développé par notre ami JeGX, les ventilateurs se mettent bien en marche, mais ce n'est pas le vacarme que l'on a pu connaître dans le passé et les deux GPUs fonctionnent à des températures comprises entre 75 et 80 °C.

Alienware M14x Core i7 2630QM Alienware M14x GeForce GT 555M

Du côté du M14x, le constat est différent, dès que l'on soumet sa GeForce GT 555M et son Core i7 2630QM en charge... le bruit est vite pénible et le port d'un casque peut très vite devenir nécessaire.

Ici par contre, la technologie Optimus est de la partie, ce qui s'avère assez pratique, même si l'on aimerait pouvoir faire les mises à jour des pilotes sans se casser les dents... et sans devoir bidouiller outre mesure.

Du RAID pour le M18x 

Dans le M18x, il est possible de monter deux disques durs ou SSD. Notre machine était d'ailleurs équipée de 500 Go fonctionnant à 7200 tpm. On peut lui monter aussi deux SSD mais comme Dell ne propose que des modèles de 256 Go...autant dire que l'addition est vite salée...

Pour ce qui est du M14x, il ne peut comprendre qu'une seule unité de stockage, il faudra alors bien choisir, quitte à déporter le plus gros en externe, via les ports USB 3.0.

Une petite idée des performances et de l'autonomie du M18x ?

Certains d'entre vous ont déjà une idée des performances de notre M18x puisque nous avions fait un léger teasing via nos comptes Twitter & Facebook.

Tout comme le M17x est plutôt INtéressant au niveau de l'autonomie pour un modèle du genre, même si convenons que ce n'est vraiment pas ce qu'on lui demande. Ainsi en prise de note, nous aurons tenu 2 h 30 avec les GPU activés et 4 h 27 sur la puce vidéo intégrée.

En performances pures, nous nous sommes tournés vers 3DMark 11 comme vous pouvez le voir ci-dessus, ca envoie plutôt du lourd pour un portable :

Alienware M18x 1 GPU Alienware M18x 2 GPU
(M18x sur une carte à gauche et en CrossFire à droite)

On revient rapidement sur le sujet, le temps pour nous de recevoir... le troisième larron de la famille Alienware... le M11x R3 et de vous proposer un dossier complet sur l'ensemble de la gamme.

-----
Retrouvez l'équipe des PCi Labs sur Facebook et Twitter, ou même sur le topic dédié de notre forum.




Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !