Réseaux sociaux et mineurs : le défaut des profils par défaut

Si les réseaux sociaux font grand bruit au regard des informations personnelles qu’ils détiennent, la question des mineurs sur ces mêmes réseaux est encore plus sujette à débat. Si un adulte est finalement jugé maître et responsable des informations qu’il diffuse, la logique n’est pas forcément la même pour un enfant. La Commission Européenne s’est ainsi intéressée aux paramètres des réseaux sociaux, et il en ressort qu’une minorité d’entre eux protègent par défaut les comptes des mineurs.

Reseaux sociaux Bebo
Bebo (avec MySpace) sort du lot selon la CE en matière de protection des mineurs.

L’étude a dans un premier temps analysé 14 réseaux sociaux présents en Europe entre décembre 2010 et janvier 2011 : Arto, Bebo, Facebook, Giovani.it, Hyves, Myspace, Nasza-klaza.pl, Netlog, One.lt, Rate.ee, SchülerVZ, IRC Galleria, Tuenti et Zap.lu. Neuf autres réseaux sociaux seront examinés cette année précise Bruxelles.

Or seuls deux d’entre eux « ont des paramètres par défaut qui prévoient que les profils des mineurs ne sont accessibles qu'aux personnes figurant sur leur liste approuvée », à savoir Bebo et MySpace. Et quatre réseaux sociaux (Bebo, MySpace, Netlog et SchuelerVZ) « garantissent par défaut que les mineurs ne peuvent être contactés que par leurs amis ».

Un constat particulièrement négatif, et qui sera probablement différent dans un avenir proche, tant cela risque de faire mauvaise presse auprès des réseaux sociaux pointés du doigt. « Je suis déçue de constater que la plupart des sites de socialisation ne garantissent pas que les profils des mineurs sont, par défaut, uniquement accessibles aux personnes figurant sur leur liste approuvée » a d’ailleurs déclaré la fameuse Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne chargée de la stratégie numérique.

« Je les inciterai vivement à prendre le ferme engagement de remédier à cette situation dans la version révisée de l'accord d'autoréglementation que nous sommes en train d'examiner. Il ne s'agit pas seulement de protéger les mineurs des contacts non sollicités mais aussi de protéger leur réputation en ligne. Les jeunes ne comprennent pas toutes les conséquences que peut avoir la divulgation en ligne de trop nombreux détails sur leur vie privée. L'éducation et la supervision parentale sont nécessaires, mais nous devons les renforcer par une protection supplémentaire jusqu'à ce que les jeunes soient en mesure de prendre des décisions en étant pleinement conscients des conséquences. »

Facebook Kevin
Réseaux sociaux : la protection des mineurs est au centre des préoccupations de l'UE.

Il n’y a cependant pas que des points noirs. La Commission fait ainsi remarquer que parmi les 14 réseaux sociaux étudiés :
  • 13 d’entre eux, hormis Arto, donnent des informations, des conseils et/ou des contenus pédagogiques relatifs à la sécurité spécifiquement destinés aux mineurs.
  • Les mécanismes de signalement se sont améliorés. Ainsi, 10 des 14 réseaux sociaux étudiés ont répondu à des demandes d'aide émanant d'utilisateurs, contre 5 sur 14 en 2010. Et les réponses sont de plus assez rapide (moins d'une journée la plupart du temps).
  • 12 sur 14 (hormis Rate et Zap) s’arrangent pour que les profils des mineurs ne soient pas référencés par des moteurs de recherche de Google et Yahoo!. Ils n'étaient que 6 l’an passé.
  • 9 d’entre eux (Arto, Bebo, Facebook, Giovani, Hyves, Netlog, One, Rate et SchuelerVZ) fournissent des conditions d'utilisation faciles à comprendre pour les mineurs et/ou une version adaptée aux enfants des conditions d'utilisation ou du code de conduite.
  • La moitié des réseaux sociaux (Bebo, Facebook, Myspace, Nasza-Klasa, One, Rate et SchuelerVZ) fournissent aux enfants et aux parents des informations relatives à la sécurité qui sont à la fois faciles à trouver et à comprendre.
Bruxelles rappelle que « 21 sociétés ont signé l'accord sur les "Principes de l’UE pour des réseaux sociaux plus sûrs" », à savoir : Arto, Bebo, Dailymotion, Facebook, Giovani, Google, Hyves, Microsoft Europe, MySpace, Nasza-klasa, Netlog, One, Rate, Skyrock, VZnet Netzwerke, Stardoll, Sulake, Tuenti, Wer-kennt-wen, Yahoo! Europe et Zap.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !