4G : l'ARCEP invite les opérateurs à déposer leurs dossiers

Et fixe les dates limites de dépôt 26
Nil Sanyas
3GPP LTE Advanced 4GDeux semaines après la signature par le ministre de l’économie numérique Éric Besson du décret lançant l’appel à candidatures pour l'attribution des fréquences 4G, l’ARCEP vient d’annoncer qu’elle invitait « les acteurs souhaitant se porter candidat à l’attribution de fréquences dans les bandes 800 MHz et 2,6 GHz à déposer des dossiers de candidatures ».

Orange, SFR, Bouygues Télécom, Free Mobile ou même d’autres opérateurs mobiles ont l’intégralité de l’été pour déposer leur dossier, tout du moins pour la bande 2,6 GHz. En effet, la date limite de dépôt des dossiers a été fixée au 15 septembre 2011 (à 12h) pour cette bande. Cependant, pour la bande 800 MHz, le dépôt pourra se faire au 15 décembre (toujours à 12h) au plus tard.

En toute logique, les attributions seront-elles aussi décalées selon les bandes. Les fréquences de la bande 2,6 GHz seront ainsi attribuées à l’automne (sans plus de précision), tandis que celles de la bande 800 MHz le seront début 2012.

2,5 milliards d'euros en jeu

Le gouvernement souhaite amasser au moins 2,5 milliards d’euros des ventes de ces fréquences. Plus précisément, 1,8 milliard d’euros devrait être généré grâce aux fréquences de 800 MHz, et 700 millions d’euros grâce aux fréquences de 2,6 GHz. La bande 800 MHz sera divisée en quatre lots (très onéreux donc), tandis que la bande 2,6 GHz sera séparée en 14 lots.

Pour rappel, les fréquences de la bande 2,6 GHz étaient utilisées par l’armée et ont donc été libérées pour laisser les opérateurs mobiles les exploiter. Quant aux fréquences de la bande 800 MHz, elles ont été utilisées durant de longues années pour la télévision analogique. La fin de l’analogique au profit du numérique a donc permis de libérer ces fréquences.

4 voire 5 opérateurs, les full MVNO et une couverture élevée

Notez que l’appel d’offres est plutôt calibré pour que le pays dispose de quatre opérateurs, mais un cinquième opérateur n’est pas pour autant exclu. De plus, il est possible que les Full MVNO se multiplient, même si Virgin Mobile peut déjà se vanter d’en être un grâce à son récent partenariat scellé avec SFR. Enfin, la couverture 4G devra être supérieure à la couverture 3G, avec au moins 99,6 % de la population couverte à terme.