Limite de 5h d'écoute par mois : Deezer s'explique

Deezer premium plus orange openOutre notre interview d’Alex Dauchez, le président de Deezer, le site a tenu à s’expliquer auprès de ses visiteurs au sujet de la limitation à 5h d’écoute par mois. Intitulé « Face au mécontentement : Deezer vous répond », ce texte, publié sur le blog officiel du site, met en avant les pressions qu’il subit de la part des majors. Selon Deezer, sa survie était tout simplement en jeu.

« Nous n’espérons pas vous convaincre mais au moins vous donner les moyens de vous faire votre propre opinion » commence l’article. « Permettre l’accès gratuit et légal à 10 millions de titres a été pour nous depuis quatre ans un investissement gigantesque : nous rémunérons les producteurs et les artistes sur chacune de vos écoutes. Dans ce contexte, les revenus publicitaires n’étaient pas suffisants pour couvrir ce coût. »

Face au tout gratuit, qui avait court sur Deezer il y a encore quelques années, les maisons de disque ont imposé une certaine pression afin d’engranger quelques euros supplémentaires et réduire l’attrait du gratuit. Sont arrivées alors en 2009 deux nouveautés : les abonnements Premium et la publicité audio pour les membres gratuits.

Ce système ne semble désormais plus suffisant. Spotify a "montré l'exemple" le premier en annonçant limiter en heure et en nombre les écoutes pour ses membres gratuits. Deezer a logiquement suivi en limitant en heures (mais pas en nombres) l’écoute sur son site. La nouvelle a logiquement été reçue froidement par les milliers voire millions d’utilisateurs du site…

Un geste insuffisant pour Universal Music

« Aujourd’hui, malheureusement nous n’avons plus les moyens de continuer à investir sur un service gratuit illimité alors que les attentes des artistes, des auteurs et des maisons de disque sont croissantes » explique Deezer.

En somme, l’industrie de la musique pousse un maximum vers l’abonnement. Les publicités audio n’étaient semble-t-il pas assez suffisantes pour attirer le membre gratuit vers l’abonnement payant. Et en suivant cette logique, si cela ne suffit pas, il n’est pas impossible que de nouvelles restrictions fassent leur apparition. Universal Music milite d’ailleurs en ce sens, et souhaite que Deezer limite à 5 écoutes maximum par titre, chose que refuse le site français pour le moment. Ce qui n’est pas sans problème, puisque Universal Music menace de retirer son catalogue malgré le geste immense de Deezer envers les majors (et à l’encontre de ses propres utilisateurs gratuits !).

« Lundi dernier, nous avons trouvé une solution de restriction (5h par mois) qui a été acceptée par la plupart des acteurs de la musique. Si nous ne l’avions pas fait, nous n’aurions plus été en mesure de diffuser certains catalogues et votre mécontentement aurait été encore plus important. »

Le cul entre deux chaises…

Si ce passage est 100 % véridique, cela signifie donc que Deezer était dans une situation particulièrement embarrassante. D’un côté, le partenaire d’Orange risquait de perdre une partie de son catalogue, ce qui aurait entraîné des mécontentements. De l’autre, en limitant les membres gratuits, cela a entraîné… des mécontentements.

Selon Alex Dauchez, interviewé récemment par nos soins, la moyenne d’écoute n’est que d’une heure par mois. Une information étonnante, qui prend certainement en compte ceux passant de façon occasionnelle sur le site. Mais il est certain qu’un grand nombre des utilisateurs de Deezer dépasse ces 5h par mois. Or à moins de changer de crèmerie, de contourner cette limite ou bien sûr de s’abonner, Deezer est en quelque sorte sans arme. Le passage suivant est ainsi symptomatique :

« Pour ceux qui écoutent beaucoup de musiques, nous comprenons votre déception et votre frustration, mais nous n’avons pas eu d’autre choix pour continuer à pouvoir vous proposer toutes les musiques et ce sans relâche. »

Deezer blog commentaire limite boycot

À l’heure où nous écrivons ces lignes, seuls deux commentaires ont été publiés sous l’article de Deezer, ce qui prouve que son blog n'est pas bien lu. Le premier est explicite : « Non, nous ne comprenons pas ! ». Le second appelle pour sa part à boycotter le site entre le 21 et le 23 juin prochains…

Depuis ces derniers jours, une dizaine de groupes Facebook se sont créés pour réagir à cette limitation de 5h. La plupart ne comptent que quelques dizaines de membres, hormis "Contre les 5h sur Deezer" qui a dépassé les 500 membres.

D’après le président de Deezer, cette nouvelle limite devrait permettre à Deezer d’attirer 100 000 abonnés supplémentaires (à 5 ou 10 € par mois). Si du côté de Spotify, il semble que les limitations ont effectivement été le déclic pour des milliers de membres gratuits de s’abonner, surtout au Royaume-Uni et en Suède, il n’est pas certain que les Français membres de Deezer adoptent la même attitude…

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !