Deezer : Universal porte plainte et menace de retirer son catalogue

Très critiqué pour désormais limiter l’écoute gratuite de son service à 5h par mois, Deezer n’a pourtant pas cédé totalement aux majors, contrairement à Spotify. En effet, si ce dernier limite l’écoute gratuite à 10h par mois, le service suédois a aussi et surtout bloqué le nombre maximum d’écoutes par morceau à cinq. Ce que n’a pas fait Deezer. Tout du moins pour l’instant. En effet, le site français serait actuellement en désaccord avec Universal Music (la plus grande major au monde), et l’immense catalogue de ce dernier pourrait bien disparaître de Deezer.

Orange Deezer PremiumPlus précisément Universal Music souhaite que Deezer se plie à ses volontés, c’est-à-dire instaurer une limite d’écoutes par morceau, à l’instar de Spotify. Une information qui nous affirmait déjà le président de Deezer le 6 juin lors d'une interview, et confirmé par notre confrère Electron Libre.

Résultat, Deezer n’ayant pas plié face à Universal, leurs relations sont désormais tendues au maximum. Deezer suivra-t-il le même chemin que Jiwa l’an passé ? Pas forcément, mais la major pourrait bien retirer son catalogue, ce qui serait une catastrophe pour le site français.

Pour Universal Music, la logique est simple : il faut diminuer au maximum les avantages des offres gratuites, afin de mettre en avant les services payants. Chez Spotify, la recette porte déjà ses fruits selon notre confrère. Deux semaines après la mise en place des nouvelles limitations sur le gratuit, le nombre d’abonnements aurait fortement grimpé outre-Manche, passant de 160 000 à 227 000. En France, le succès ne serait par contre pas au rendez-vous, la faute à Deezer en grande partie. Son récent accord avec SFR pourrait bien changer la donne néanmoins.

Mais Deezer doit-il craindre Universal ? On peut en effet faire remarquer que Deezer domine totalement le secteur en France, et mieux encore, il dispose d’un allié de poids nommé Orange. Or si ce dernier est désormais un actionnaire de Deezer (mais pas majoritaire), il existe des clauses, selon Electron Libre, qui permettent à l’opérateur d’abandonner le site de streaming si Universal venait à retirer son catalogue…

Une plainte d'Universal Music contre Deezer

Enfin, selon Emmanuel Paquette de l’Express, Universal Music a décidé de porter plainte contre Deezer en référé devant le tribunal de grande instance de Paris pour contrefaçon. « Deezer continue de proposer le catalogue de la maison de disque sur son service gratuit alors que l’accord d’exploitation n’a pas été renouvelé depuis le mois de janvier » explique l’ancien journaliste des Échos. Il précise d’ailleurs que « la menace de retrait du catalogue ne porte pas sur le service payant de Deezer ».

Reste à savoir où tout cela nous mènera. Un accord entre Deezer et la maison de disques pourrait bien être trouvé d’ici ces prochains mois, et faire oublier ce malheureux épisode. Ou alors les tensions entre les deux sociétés ne vont pas cesser. Et à première vue, le rapport de force entre les deux entreprises est clairement en faveur d’Universal Music. Ce dernier dicte sa loi et arrive tôt ou tard à ses fins...

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !