Microsoft toucherait 5 dollars par smartphone Android HTC vendu

En avril 2010, Microsoft avait annoncé qu’un accord avait été conclu avec le constructeur HTC suite à une plainte pour violation de brevets par le système Android. Suite à un accord, HTC avait accepté de reverser des royalties à Microsoft, que le cabinet d’analyse Enderle Group avait estimé à l’époque à une fourchette de 20 à 40 dollars. Devant la rumeur d’une augmentation de cette somme, HTC dément.

htc sensation

Rumeurs d'une augmentation

Selon un autre analyste aujourd’hui, Walter Pritchard de chez Citi, la somme réellement perçue par Microsoft pour chaque smartphone Android vendu par HTC n’a aucun rapport avec celle indiquée plus haut. Selon lui, la firme de Redmond n’empocherait « que » cinq dollars pour chaque vente, et que ce sont les termes de l’accord conclut avec HTC l’année dernière.

Des rumeurs d’une augmentation de la somme demandée sont apparues, forçant HTC à réagir. Aujourd’hui même, le constructeur a précisé que les termes de l’accord avaient été fixés en 2010 et que Microsoft n’avait jamais demandé à ce jour une réévaluation de la compensation.

La somme dont il était question allait de 7,50 dollars à 12,50. Cette autre fourchette ne sort pas du néant selon Pritchard puisque ce serait celle demandée par Microsoft à d’autres constructeurs. Une activité légale contre Android dont l’analyste indique qu’elle pourrait s’intensifier dans les mois qui viennent car Google « semble n’avoir que très peu de propriété intellectuelle pour le défendre ».

150 millions de dollars, uniquement chez HTC ?

Cela n’a pas empêché un autre analyste de faire quelques calculs, à la jonction des chiffres de ventes et du tarif des licences. Android n’a pas de coût de licence à proprement parler, mais si chaque constructeur verse une somme à Microsoft, le coût est tout de même réel. Horace Dediu, analyste financier, estime à 30 millions le nombre de téléphones vendus par HTC depuis la signature de l’accord avec Microsoft. Si HTC verse 5 dollars pour chacun, alors Microsoft a empoché 150 millions de dollars depuis un peu plus d’un an.

Dediu passe ensuite à Windows Phone 7. En se basant sur le chiffre de deux millions d’unités vendues (celui avancé par Gartner récemment), et en tablant sur une licence à 15 dollars pour le système, on arrive à une somme de 30 millions de dollars. Une comparaison certes amusante, mais peu pertinente, ne serait-ce que parce Windows Phone 7 n’a commencé sa carrière qu’à l’automne dernier.

Une manière de rappeler cela étant que la présence d’Android dérange, et que si Google ne demande rien aux constructeurs directement, Microsoft et d’autres sociétés telles qu’Oracle et Apple, veillent à ce que son utilisation ne soit dans tous les cas pas gratuite.
 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !