Playboy sur iPad, il y a maintenant une WebApp pour ça !

Hugh Hefner, le fondateur de Playboy, avait annoncé au début de l'année que l'intégralité des numéros de sa revue érotique serait accessible, y compris pour les iPad.

iplayboy  

L'annonce avait quelque peu surpris puisque Apple pratique une politique très stricte sur les applications aptes à être distribuées via l'AppStore, et il n'y a quasiment aucune chance pour qu'une application officielle Playboy, non censurée, y fasse son apparition un jour.

Du coup, le magazine a décidé de procéder à une approche différente en proposant une WebApp. Celle-ci ne nécessite aucune autorisation particulière de la part de la marque à la pomme puisqu'il s'agit simplement d'une page internet. En effet, il suffit de se connecter sur « i.Playboy.com » (vous apprécierez le clin d'oeil à Apple dans l'URL) pour y accéder.

La consultation n'est pour autant pas gratuite et il faudra souscrire un abonnement : 8 $ pour un mois, 60 $ pour un an et 100 $ pour deux ans. Notez que la reconduction est tacite et que vous serez donc débités automatiquement à chaque nouvelle échéance.

iplayboy  iplayboy  

Le site a entièrement été codé en HTML 5 (comme la version mobile de PCi) et il est donc parfaitement compatible avec la plupart des navigateurs récents, dont celui de l'iPad bien évidemment. Hugh Hefner pousse le vice et annonce qu'il a été spécialement optimisé pour les tablettes d'Apple. La firme de Cupertino appréciera certainement cette délicate marque d'attention...

iplayboy ipad« i.Playboy.com » vous donne un accès illimité à l'INtégralité des magazines disponible depuis la première parution en 1953 et jusqu'au dernier numéro en date.

Cela concerne aussi bien les images, les photos, les croquis, les visuels haute définition, les prises de vues et les illustrations. Au total ce ne sont pas moins de 130.000 pages de saines lectures qui vous sont donc accessibles.

Notez que le site semble avoir été conçu pour être facilement manipulable aux doigts et à la baguette : l'INterface est léchée et les différentes transitions se réalisent avec une bonne fluidité. Reste maintenant à voir la maniabilité de l'engin et si devoir tenir l'iPad, ou n'importe quelle ardoise, à deux mains n'est pas trop handicapant.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !