Intel : de gros bénéfices grâce au mobile, l'Atom 14 nm en 2014

Hier se tenait une conférence où il présentait quelques feuilles de routes ainsi que ses derniers projets en cours. L'occasion d'en apprendre un peu plus sur la stratégie du fondeur californien.

Pour commencer la présentation, Paul Otellini est revenu sur quelques projets et non des moindres comme le passage au Tri-Gate et à la gravure en 22 nanomètres. Mais c'est dans le détail d'une slide, où le PDG d'Intel s'est mis à plaisanter, que notre sang n'a fait qu'un tour :

Intel investor meeting

Il y expliquait que grâce à l'explosion des smartphones et tablettes connectées, Intel n'avait jamais vendu autant de Xeon dédiés... aux centres de données. De quoi tirer bien plus de bénéfices de cette nouvelle tendance que la concurrence, selon le fondeur.

L'Atom entre dans le modèle « tic-toc »

Bien évidemment, d'autres annonces étaient au programme, notamment concernant la gamme Atom qui va subir quelques changements dans les années à venir. En effet, si jusqu'ici le CPU dédié aux netbooks est encore gravé en 45 nm et qu'il passera en 32 nm en fin d'année / début d'année prochaine, la cadence devrait fortement s'accélérer puisque le fondeur parle dorénavant d'un changement de finesse de gravure... par an !

Roadmap Intel SoC Atom
 
Silvermont devrait donc apparaître dès 2013 en 22 nm puis viendra le tour d'Airmont, l'année d'après, en 14 nm. Au niveau des performances, Intel en profite pour annoncer qu'un gap sera franchi dès l'Atom en 22 nm puisque celui-ci reprendra une architecture de type « Out-Of-Order » et devrait offrir un meilleur rapport en terme de performances par watt.

Des SoC partout, du smartphone au serveur

System on Chip Intel System on Chip Intel

Durant une autre présentation, cette fois tenue par Dadi Perlmutter, vice-président de l'IA Group, on nous expliquait que les SoC (System on a Chip ou puce système) vont se multiplier chez Intel dans les années à venir pour couvrir de nombreux usages allant du smartphone au serveur, en passant par des formats de type de PC de bureau ou à l'embarqué qui prend de plus en plus de place dans les projets de la firme de Santa Clara.

Intel en a profité pour montrer un téléphone parfaitement fonctionnel utilisant une puce Medfield (un SoC à base d'Atom en 45 nm). Le support de différents systèmes d'exploitation est d'ores et déjà de la partie, puisque le fondeur annonce Meego, Linux, mais aussi Android. Il n'était par contre pas question de Windows Phone 7 qui ne fonctionne que sur architecture ARM.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !