Nicolas Sarkozy se dit prêt à une remise à plat de la loi Hadopi !

Serait-ce l'approche des élections ? 327
Nil Sanyas
nicolas sarkozyLa nouvelle est capitale : Le président de la République française, Nicolas Sarkozy, vient d’annoncer à l’instant qu’il était prêt à une remise à plat de la loi Hadopi, selon l’AFP.

Plus précisément, toujours selon l’Agence France Presse, Nicolas Sarkozy a reconnu une part d'erreur du gouvernement dans la genèse d’Hadopi.

Cette dernière, tout comme d'autres lois liées à internet, « n'ont pas forcément été pensées en symbiose avec les acteurs du terrain et c'est un peu pour corriger cela que le Conseil national du numérique a été créé » a-t-il fait remarquer.

Pourtant, déjà en 2007, les accords Olivennes, plus tard renommés accords de l'Elysée, reliaient déjà certains "acteurs du terrain", et notamment des FAI. Or ces derniers n'ont globalement pas été écoutés et ne s'en sont d'ailleurs pas cachés.

Ces propos rejoignent ceux d'il y a quelques jours, plus en « off », où il expliquait que si le Conseil National du Numérique (CNN) avait existé, il aurait fait Hadopi autrement. Le fameux CNN qui ne comporte aucune association, comme l'ont justement regretté plusieurs associations.

Cela s’oppose néanmoins aux nombreux discours du président ces deux dernières années, et son fameux « j’irai jusqu’au bout » au sujet d’Hadopi.

Finalement, les différentes alertes des spécialistes du secteur commencent enfin à porter leurs fruits. À moins qu'il ne s'agisse que d'une manoeuvre électorale. D'autant plus qu'un bilan annuel d'Hadopi sera fait sous peu. Cette réaction de Sarkozy arrive d'ailleurs avant même que ce bilan n'ait été réalisé.

Reste à savoir s’il ne s’agit que d’un effet d’annonce, ou si Hadopi subira bien des modifications. Voire sa suppression pure et simple. Mais nous n’en sommes pas là.