Sony S1 et S2 : deux tablettes de 9.4" et 5.5" sous Android 3.0

Sony nous conviait à l'aube pour une conférence... bien matinale.  Le constructeur nous y dévoilait les deux projets de tablettes sur lesquels il travaille : les S1 et S2 (des noms qui ne sont d'ailleurs pas définitifs). Encore au statut embryonnaire, elles seront disponibles cet automne sous Android 3.0 à un prix non dévoilé, pour le moment.

Pour ces deux ardoises, Sony part dans des chemins un peu différents de ce que proposent les autres constructeurs. Ainsi, nous avons la S1 qui emploie un écran de 9.4" alors que la S2 est constituée de deux écrans de 5.5", ce qui confirme les deux rumeurs qui circulaient jusqu'à maintenant (ici et ).

Si le premier devrait être assez proche de l'iPad, le second sera d'un format plus... inhabituel puisqu'il sera plus compact que le Libretto de Toshiba (2x 7") ou même que le VAIO P (8").

On apprendra d'ailleurs que ces tablettes ne seront pas vendues en tant que produits Sony Ericsson ou même au sein de la gamme VAIO. Ils feront partie d'une série de produits à part entière.

Sony S1 Tablette Sony S2 Tablette
(S1 à gauche, S2 à droite)

Pour l'instant, le constructeur est particulièrement avare pour ce qui concerne les détails techniques puisque nous sommes repartis sans même connaitre la définition des écrans, ou le type de dalle qui sera employé. En effet, Sony préfère attendre la rentrée des classes pour nous en dire plus, une fois que les produits seront entièrement finalisés. 

Il se murmure tout de même qu'elles embarqueraient un SoC Tegra 2 même si ce matin, nous n'avons pu nous le faire confirmer. La seule chose que nous avons pu retenir finalement c'est les formes particulières de ces S1 et S2... voici néanmoins le détail de ce que nous avons pu apprendre.

Sony S1 : un concept audacieux

Sony S1 tablette

Si quasiment tous les constructeurs se battent sur la finesse de leurs machines avec une forme neutre (carrée ou rectangulaire) permettant de la tenir en mode portrait ou paysage, Sony évoque une ergonomie réfléchie, une prise en main aisée.

Pour cela, ils ont remonté toute une partie des composants, dont la batterie sur la partie haute de la tablette. Ainsi, le centre de gravité remonte aussi et l'on perd la sensation de lourdeur.

PDG Sony France tabletteMais du coup, on ne peut s'empêcher de penser qu'elle ne sera pas idéale dès lors que l'on voudra s'en servir comme un livre... Un choix audacieux de la part de la firme japonaise qui nous a rappelés ce matin vouloir être numéro 2 des tablettes dès 2012.

Du côté de la connectique, sur le prototype présenté par Philippe Citroen, PDG de Sony France (voir photo ci-contre), on ne pouvait distinguer qu'un cache sur la partie sur la gauche de la tablette. Ce qu'il y a derrière... mystère. Et même en insistant un peu, nous n'avons pu en savoir, ni même en voir plus (tout l'intérêt d'une conférence, n'est-ce pas ?).

Le constructeur est revenu plusieurs fois sur le fait que sa tablette serait au centre du salon. On pourra par exemple y transférer du contenu puis le lire sur une TV... qui ne devra pas forcément être de marque Sony, un point appréciable.

Les standards tels que le DLNA / UPnP AV seront donc de la partie. Pour autant, le père de la PS3 n'oubliera pas son écosystème et a déjà évoqué une certification Playstation et le support de son magasin multimédia en ligne : Qriocity. 

Sony S2 : la « Tablet Pocket »

Du côté de la S2 et de ses deux écrans de 5.5", le concept est un peu différent. Ici, on pourra soit consulter deux applications à la fois, soit une seule, mais au format étendu.

Comme pour sa grande soeur, il était encore trop tôt pour que nous apprenions des choses vraiment croustillantes et trop peu de détails nous ont été donnés pour pouvoir la juger. Nous n'avons d'ailleurs même pas pu voir de prototype afin de nous faire une première idée.

Sony S2 Tablette  Sony S2

Lorsque nous avons demandé quelles étaient les autonomies des deux tablettes, il nous a d'ailleurs encore été répondu que c'était bien trop tôt pour en parler.

Par contre, en discutant avec nos hôtes, il nous a été confié l'éventualité de décliner ces tablettes en simples versions Wi-Fi. Cela dépendra sans aucun doute de la demande, mais nous avons alors objecté que durant la présentation qui venait de nous être faite, une étude menée en France montrait que 87 % des utilisateurs se servaient de leur tablette dans leur salon et que 37 % l'utilisaient dans leur chambre, soit des usages nécessitant uniquement du Wi-Fi.

Les utilisateurs nomades ne sont donc pas la majorité, loin de là... surtout avec l'absence totale de forfaits tout-en-un pour smartphone / tablette (bien que cela arrive chez les opérateurs).

Sony : en retard, vraiment ?

Sortis de cette conférence, nous avons une sensation étrange... on ne peut s'empêcher de penser que Sony est en retard par rapport à de nombreux concurrents (Acer, Asus, Motorola pour ne citer que ceux-là), qui proposent déjà des produits alors que nous avons à peine droit de regarder un morceau de prototype... sans parler d'Apple.

Tablette S1 SonyMais Sony aurait-il raison de se précipiter ? En effet, Android 3.0 est seulement prêt, et le manque d'applications ne le rend pas encore suffisamment séduisant. Hormis pour les geeks et autres « early adopters », il faudra très certainement attendre encore quelques mois avant que le marché de la tablette sous Android ne prenne réellement son envol et n'atteigne un public plus large.

On ne peut donc que comprendre qu'un constructeur, qui vise ici la place de numéro 1 de ce marché (et donc celle juste derrière Apple), prenne son temps pour proposer des produits le plus aboutis possible. Car si Sony a longtemps été connu comme un pionnier technologique par le passé, aujourd'hui, la marque est nettement plus reconnue pour sa capacité à fournir un ensemble contenant / contenu (matériel et logiciel).

Se contenter de faire le buzz et multiplier les modèles plus ou moins réussis n'est donc pas vraiment dans son intérêt. Il faudra donc attendre jusqu'à cet automne pour vérifier s'il s'agit vraiment là de plus qu'une coquille vide, et si le pari du japonais est possible à réussir... ou pas.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !