Nokia présente des concepts intéressants de téléphones

Certains bougent, d'autres sentent bon 26
Vincent Hermann
Nokia se trouve actuellement au début d’une ou deux années de transition. Tandis que le constructeur doit se focaliser sur Windows Phone 7 pour la majorité de ses smartphones, il doit aussi gérer MeeGo et Symbian, ce dernier faisant d’ailleurs l’objet d’un évènement presse prévu pour le 12 avril à Londres. Cela n’empêche en tout cas pas Nokia de travailler sur des concepts de téléphone, certains ayant un design très particulier.

nokia concepts 

Ce premier téléphone se nomme Nokia 82 Dragonfly. Il a été dessiné par Reginald Shola Hingston et se veut destiné à l’entrée de gamme. On retrouve un format très classique, à savoir un clavier sous un écran. Les touches ne sont pas tactiles, et cette « libellule » embarque également un appareil photo et un système de navigation.

nokia concepts 

Le modèle suivant est le Kinetic, et il a été dessiné par Jeremy Innes-Hopkins. On bascule cette fois dans le 100 % tactile, mais le Kinetic tient son design original et son nom d’une fonctionnalité particulière. Le renflement dans son dos vient de la présence d’un électroaimant. Lorsqu’un appel est détecté, l’électroaimant déplace son poids vers le bas du téléphone, ce qui provoque une remontée de celui-ci, le rendant plus facile à prendre dans la main. Un concept intéressant, mais sans doute un peu gadget.

nokia concepts 

Cet autre téléphone se nomme Eco Sensor, et l’utilisation de la couleur verte est là pour renforcer son but premier. Ce téléphone se destine non pas à l’écologie comme le suggère son nom, mais à la santé de l’utilisateur, bien que les matériaux utilisés proviennent en bonne partie du recyclage. C’est pourquoi il serait livré avec un équipement que l’on pourrait porter comme un bracelet ou un collier, et qui peut transmettre au téléphone des données telles que le rythme cardiaque. L’accessoire dispose de capteurs solaires pour s’alimenter seul.

nokia concepts 

Ce téléphone très plat pousse un cran plus loin le concept du recyclage. Il se nomme « Remade » et le nom parle de lui-même : les matériaux utilisés sont tous recyclés depuis des canettes en aluminium, des vieux pneus de voiture ou encore des bouteilles en plastique. Le téléphone est conçu pour dépenser un minimum d’énergie, et cela se ressentira notamment sur l’écran, assez petit et bien loin des dalles de 4 pouces Super Amoled et autre Retina.

nokia concepts 

Le cinquième et dernier concept est aussi le plus étrange. Voici le Scentsory, qui peut s’ouvrir et est capable de détecter des informations sur l’environnement de l’utilisateur. Il peut par exemple détecter la température qu’il fait, et même les odeurs. D’ailleurs, le chapitre des odeurs a été particulièrement travaillé puisqu’il serait capable… d’en émettre. Bien que l’on se rapproche du fameux livre électronique de Sophie Gadget, le téléphone peut recevoir les appels et ouvrir la communication en restant fermé.

Aucun de ces concepts n’a la garantie d’être un jour commercialisé. Comme pour les voitures, ils sont surtout créés pour donner des pistes de réflexion.