Xavier Niel : Free mobile illimité pour moins de 50 € par mois

Trust me ! 106
Sébastien Gavois
Xavier Niel était hier soir l'invité de l'émission Capital sur M6. L'occasion pour le fondateur d'Illiad de revenir sur les offres qui seront lancées par Free l'année prochaine.

xavier niel free freebox V6

La discussion a principalement tourné autour des forfaits de téléphonie mobile illimitée, domaine sur lequel l'homme d'affaires précise que les marges sont actuellement énormes et sont de plus de 30 %, à l'opposé de ce qui se passe sur le marché de l'ADSL, par exemple. 

Il annonce ensuite que Free lancera de tels forfaits pour « significativement moins de 50 € [par mois] » et précise que, même à ce tarif-là, il devrait encore rester 25 € de profit.

En effet, que ce soit chez Bouygues, Orange ou SFR, il faut actuellement compter entre 80 et 100 € par mois pour un abonnement avec des appels illimités. Free devrait donc quasiment diviser par deux le prix de ces forfaits misant comme toujours sur sa politique de coûts limités notamment au niveau de la force commerciale.

Xavier Niel précisera d'ailleurs que « nous gagnerons de l'argent si nous avons la meilleure offre [...] tous les abonnés qui sont chez Free viennent par le bouche à oreille », bien que le groupe utilise la publicité depuis quelques années pour favoriser sa visibilité.

La simplicité devrait également être de mise puisque le fournisseur d'accès devrait rester fidèle à sa politique actuelle en ne proposant qu'un nombre limité de forfaits. En effet, pour son patron, cette segmentation permet surtout de « maximaliser son profit au moment de l'harponnage » et se demande pourquoi les opérateurs proposent « des offres qui vont de 20 à 100 € alors qu'elles coutent globalement le même coût à produire »...

Quoi qu'il en soit, il faudra encore patienter quelques mois avant d'avoir le fin mot de l'histoire et connaitre en détail les différentes offres qui seront proposées par Free mobile. Il sera aussi INtéressant de voir la réaction de la concurrence dans les semaines à venir.