Priceminister dresse son bilan anti-contrefaçon 2010

PriceMinister a dressé hier son 3ème Bilan annuel de la lutte contre la contrefaçon, en France, Espagne et Royaume Uni à partir des constats effectués en interne (le bilan 2009 et 2008).

priceminister PKM

Pour mémoire, depuis plusieurs années, le site a adopté une démarche proactive pour prévenir et empêcher l’apparition de biens contrefaits sur sa plateforme. Il détecte par exemple les « comportements incohérents » comme un vendeur particulier qui propose 30 iPhone ou un iPad à prix trop cassé pour être vrai.

priceminister PKM tabaka contrefaçon      

Entre la volonté de se démarquer de ses concurrents et l'invitation faite à ceux-ci d'entrer dans un effet vertueux, PM avait signé avec les marques une charte anti-contrefaçon pour s'engager formellement dans cette direction. Un rendez-vous alors boudé d'Amazon et d'eBay France… Cette année Nathalie Moullé-Berteaux, la directrice des affaires juridiques et publiques de Lacoste, expliquera que ses équipes ont justement formé la plateforme aux produits et marques maison pour détecter le vrai crocodile du faux.

Pour le bilan en lui-même, PKM estime que « dans plus de 98% des cas, les produits détectés n'ont pas été mis en vente sur PriceMinister. Les tentatives de vente de contrefaçon ont été bloquées avant même que les offres soient visibles des consommateurs ».

Baisse des comptes bloqués

Le nombre de comptes bloqués a été de 1503 en 2010 contre 2625 en 2009. « Sans doute faut-il voir dans cette baisse, un des effets dissuasifs de la politique proactive menée par PriceMinister en matière de lutte contre la contrefaçon » indique Pierre Kosciusko-Morizet qui tente l’explication : « les contrefacteurs se lassent ». Benoit Tabaka, juriste de PM, poursuivra : d’un, il n’y a pas eu de baisse d’activité, et de deux, « le nombre de marques victimes a lui-même diminué. »

priceminister PKM tabaka contrefaçon

iPhone, iPad et Windows 7

Sectoriellement, 54% des contrefaçons détectées touchent la mode et 34% le high-tech (téléphonie, baladeurs MP3, logiciels, etc.), en forte hausse (+17% par rapport à 2009) comme les deux années précédentes. Le secteur culturel (qui embrasse les jeux vidéo, les consoles de jeux, livres, CDs, DVDs) a représenté 8% des contrefaçons, soit une croissance de +23% par rapport à 2009.

priceminister PKM tabaka contrefaçonpriceminister PKM tabaka contrefaçon

Parmi les marques les plus contrefaites en 2010, on trouve dans le top 3 Apple (nouveau IPhone, iPad), l’univers du parfum, et Microsoft ("tiré" par Windows 7); parmi les « nouveautés », les produits Monster Beats Studio (casque…) ou encore les bracelets Power Balance. 

bilan anti contrefaçon priceminister


Dans ces procédures, en amont, PM demande aux vendeurs visés de justifier la provenance des produits. « Près de la moitié nous fournissent des documents » signale Benoit Tabaka. La plupart s'alimentent sur Internet (86%) dont 29% sur d'autres plates-formes de commerce électronique (contre 37% en 2009).


Mais 39% se sont procurés le bien directement auprès d'un site chinois (contre 32% en 2009). « Pour la première fois, il apparaît que l'approvisionnement direct depuis la Chine dépasse l'approvisionnement par l'intermédiaire de plates-formes de commerce électronique ». Un sujet a été évoqué à ce titre, afin d’intégrer activement les transporteurs dans la lutte contre la contrefaçon. Une mesure suivie par le Ministère de l’Industrie depuis février 2011 (nous y reviendrons). .

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !