NVIDIA annonce sa GeForce GTX 590 à 649 €

Comme prévu, NVIDIA annonce aujourd'hui sa nouvelle GeForce GTX 590 basée sur deux puces GF110 de la génération Fermi. Un modèle qui se veut puissant, mais aussi compact et silencieux, qui sera proposé pour 649 €.

En effet, quelques semaines après la mise sur le marché de la Radeon HD 6990 d'AMD, NVIDIA se décide lui aussi à proposer un modèle doté de deux GPU. Ceux-ci sont identiques à ceux que l'on trouve sur les GeForce GTX 580, et ont toutes leurs unités d'actives.

GeForce GTX 590 GeForce GTX 590

Mais NVIDIA ne voulait pas que proposer un monstre de performances. Il voulait aussi une carte qui reste compacte, avec un TDP raisonnable, malgré la puissance embarquée. Ainsi, les fréquences ont été revues à la baisse : 607 MHz pour le GPU et 1707 MHz pour la GDDR5. Celle-ci est interfacée sur 384 bits et l'on trouve 2x 1536 Mo au total.

Vous retrouverez tous les détails au sein de nos tableaux récapitulatifs qui viennent d'être mis à jour.

Les deux GPU sont reliés par une puce dédiée et NVIDIA n'a pas lésiné sur les composants avec un étage d'alimentation doté de 10 phases qui prend place sur un PCB 12 couches de 280 mm de long.

GeForce GTX 590

La carte est ainsi plus courte que la Radeon HD 6990 (305 mm), mais aussi moins épaisse (35 mm contre 40 mm). Le ventirad est doté de deux blocs embarquant un système de chambre à vapeur, et un large ventilateur central.

Bien que NVIDIA annonce que cela assure un fonctionnement silencieux, d'après nos essais effectués dans un RC690-II de Cooler Master, elle se fera tout de même entendre lorsqu'elle sera sollicitée par des jeux à charge lourde pendant un certain temps, le GPU culminant à 85 °C environ.

GeForce GTX 590 Radeon HD 6990 GeForce GTX 590 Radeon HD 6990

Elle le fera certes moins rapidement et de manière bien moins importante que la Radeon HD 6990, qui ne rentrait d'ailleurs pas dans un tel boîtier, mais il est clairement abusif de parler de produit silencieux. Au repos ou avec des charges légères, par contre, la carte ne se fait pas du tout entendre.

Pour alimenter la bête, qui peut dégager jusqu'à 365 watts, on retrouve deux connecteurs PCIe à 8 broches. L'alimentation recommandée est de 700 watts.

Le SLi sera bien entendu de la partie, avec un connecteur permettant de cumuler les performances de deux cartes au sein d'une même machine. On notera aussi la présence d'un logo GeForce équipé d'une LED, histoire de donner du cachet au produit.

Bi-GPU oblige, la connectique évolue. En effet, un tel fonctionnement assure le support natif de la technologie Surround de NVIDIA, permettant d'utiliser trois écrans de manière simultanée, reconnus comme un seul par Windows.

GeForce GTX 590

Trois ports DVI-DL étant disponibles sur le panneau arrière de la carte, ainsi qu'un Mini DisplayPort 1.2, cela assure une large compatibilité (bien que cela limite la sortie d'air). Le fonctionnement restera par contre toujours moins flexible que l'Eyefinity d'AMD, comme nous le verrons dans un dossier à venir.

Du côté des performances, nos essais sont presque bouclés, la carte n'étant arrivée qu'en début de semaine. De quoi nous confirmer ce que les chiffres théoriques annonçaient : on double les performances de la GeForce GTX 560 Ti dans la majorité des cas. 

GeForce GTX 590C'est surtout en très haute résolution que le surplus de bande passante montre son intérêt avec un surplus qui devrait être de 10 % en moyenne.

De quoi la mettre au niveau de la Radeon HD 6990 d'AMD : au-dessus dans certains cas, en dessous dans d'autres, surtout dans les plus complexes... mais aussi de révéler une faille qui ne sera pas sans importance pour le consommateur : le tarif.

Une GTX 560 Ti se négociant aux alentours de 230 / 240 €, les clients auront sans doute du mal à voir l'intérêt de préférer cette GTX 590 vendue 649 € à un système SLi qui ne dépassera pas les 500 €. D'autant plus que pour le moment, ce tarif est loin d'être respecté.

Certes, l'intégration de ce produit est plutôt réussie, et les connecteurs d'alimentation nécessaires à son fonctionnement sont moins nombreux... mais de tels arguments ne devraient convaincre qu'une minorité d'utilisateurs... en attendant une baisse ?

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !