Japon : nouvelle logistique et contrôle de radioactivité chez Fujitsu

Le séisme, le tsunami puis l’accident nucléaire au Japon ont également impacté le monde informatique, en plus du désastre humain auquel nous assistons. Comme notre équipe Prix Du Net le disait dans cette actualité, le secteur doit d’abord s’attendre à une hausse des composants : les effets sur le stock de «condensateurs japonais», mémoires, SSD devraient se constater dans les prochaines semaines, si ce n’est ces prochains jours. Mais outre les chaînes de production, ce sont des géants de l’informatique qui doivent prendre des mesures drastiques pour réajuster leur mode de fonctionnement.

fujitsu japon radioactivité tremblement terre

Fujitsu Limited qui a son siège à Tokyo a expliqué dans un communiqué hier soir avoir décidé d’augmenter les capacités de production sur son site allemand basé Augsburg et dédié dans les serveurs, mais également PC de bureaux et certains portables.

Six usines touchées, dont quatre dans la préfcture de Fukushima

La société examine dans le même temps un réajustement de ses circuits logistiques en zone CEMEA&I (Central Europe, Middle East, Africa & India). Selon Fujitsu Limited, six de ses usines japonaises ont été endommagées. La production de PC de bureaux au Japon a été transférée à l’usine de Shimane, située dans le sud du pays, soit au plus loin de Fukushima et son accident nucléaire.

Sur ces six usines, quatre sont justement situées dans la préfecture de Fukushima :
  • Fujitsu Semiconductor Limited - Aizu-Wakamatsu plant (Aizu-Wakamatsu-shi)
  • Fujitsu Semiconductor Technology, Inc. - Main plant (Aizu-Wakamatsu-shi)
  • Fujitsu Integrated Microtechnology Ltd. - Main plant (Aizu-Wakamatsu-shi)
  • Fujitsu Isotec Limited - Main plant (Date-shi)
Logistique : un seul avion-cargo permet de réaliser des tests de radioactivité

Pour l’approvisionnement de son réseau, on devine sans mal la complexité de la tâche : «à l’heure actuelle un seul avion-cargo permet de réaliser des tests de radioactivité sur les produits en provenance du Japon» indique Fujitsu. Le géant japonais a du coup «décidé de mettre en place ses propres mesures pour contrôler les produits expédiés par avion en provenance du Japon, à partir du vendredi 18 mars 2011.» La société a également reporté son programme d'embauche de jeunes diplômés qui devait commencer le 1er avril.

Les sociétés, ici le secteur informatique, mais on pense aussi au secteur automobile, doivent anticiper au plus vite l’inquiétude des clients sur le risque radioactif. Fujitsu indique pour sa part «être en pourparlers avec un laboratoire indépendant pour effectuer ces évaluations en son nom». Manière de jouer sur la transparence.

L'iPad 2 également touché ?


Selon le cabinet IHS iSuppli, dont les conclusions de l’étude ont été rapportées par l’AFP, l’iPad 2 pourrait lui aussi être perturbé par la situation au Japon, alors que le produit commence sa carrière internationale le 25 mars prochain. En cause, les difficultés d’approvisionnement et de logistique qui frappent (ou frapperont) plusieurs fournisseurs techniques (Toshiba, Elpida Memory, AKM Semiconductor, Asahi Glass et Apple Japan). Ces difficultés seraient liées à l'approvisionnement des matières premières, mais également aux coupures d'électricité dans le pays.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !