Apple : les applications web seraient plus lentes en JavaScript

Pénurie de Nitro 36
Par
le mercredi 16 mars 2011 à 11:34
Vincent Hermann
ios Nouvelle tourmente médiatique pour Apple avec l’éclatement d’un « scandale » autour de sa plateforme iOS : les applications web seraient désavantagées par rapport aux applications "classiques" à cause de performances moindres quand elles sont lancées en mode plein écran.

Quelques explications d’abord. Une application web est essentiellement composée de code HTML et JavaScript. Ce dernier joue un rôle prépondérant depuis quelques années, et la guerre que se livrent les navigateurs sur ce terrain est très symptomatique. Dans Safari, sur l’iPhone, l’iPod Touch ou l’iPad, on peut créer un favori depuis une page, et choisir de l’enregistrer sur l’écran d’accueil. Il prend alors la forme d’une icône, normalement la favicon du site proprement dit. L’icône prend place aux côtés des applications, et appuyer dessus ouvre directement la page dans Safari.

Seulement, voilà, si l’on en croit The Registrer qui a effectué des tests, lancer une application web via ce biais donnerait des performances moindres que l’ouverture de la même application dans un Safari déjà ouvert. Plus précisément, The Register estime que le JavaScript est ainsi 2 à 2,5 fois moins performant. Cela fait d’ailleurs dire au site que le nouveau moteur JavaScript Nitro, introduit avec la version 4.3 d’iOS, n’est appelé que par Safari, et non par les sites épinglés sur l’écran et lancés comme des applications en plein écran.

safari sunspider safari sunspider

The Register n’accuse pas Apple de dégrader volontairement les performances, mais les scores de SunSpider semblent sans appel :
  • Depuis Safari : 4047 ms
  • Depuis l’écran d’accueil : 10747 ms
The Register pense plutôt à une présence exclusive de Nitro dans Safari, une exclusivité qui l’empêche d’être appelé depuis la page d’accueil. Nos confrères se demandent s’il s’agit d’un bug, auquel cas Apple ferait bien de le corriger rapidement.