Microsoft devrait verser plus d'un milliard de dollars à Nokia

L’accord entre Microsoft et Nokia n’a pas fini de faire parler de lui. Ce lien très exclusif entre les deux sociétés possède de nombreux chapitres, et l’un d’entre eux concerne les efforts que Microsoft a dû faire pour appâter une société qui devait alors intégralement changer de philosophie. C’est ainsi qu’il aurait fallu à la firme de Redmond débourser plus d’un milliard de dollars pour sceller le pacte.

nokia microsoft Cet important paiement serait prévu pour les mois qui viennent, avant même que le constructeur finlandais ne lance ses premières smartphones sous Windows Phone 7. Cette information, qui reste à prendre avec des pincettes, est donnée par Bloomberg Business Week, qui cite des sources proches de l’accord entre les deux sociétés. Des sources qui ont tenu à rester anonymes.

Comme à chaque version de Windows Mobile précédemment, Nokia reversera une petite somme pour chaque téléphone Windows Phone 7 vendu. Mais la facture devrait être compensée par une réduction des coûts, résultat de changements profonds dans l’organisation du constructeur. Ainsi, le département recherche et développement verrait son budget amputé d’un tiers, alors même qu’il a été de trois milliards de dollars pour la seule année 2010.

Pas de mystère donc : il s’agit pour Nokia d’amorcer le plus sereinement possible une période de transition qui sera complexe dans tous les cas. Aucun téléphone Windows Phone 7 n’est prévu avant la fin de l’année, un seul téléphone MeeGo (le N950) et le futur de Symbian s’annonce sérieusement abrégé. Nokia avait prévenu que 2011 et 2012 seraient des années de transition, et la réduction des coûts associée au paiement de Microsoft devrait aider.

Car Nokia est face à un tournant historique, et le virage amorcé est particulièrement dangereux. En 2010, la marge opérationnelle n’était plus que de 4,9 %, à comparer aux 19 % d’il y a une décennie. Depuis l’annonce de l’accord avec Microsoft, l’action Nokia également chuté de 26 %, donnant une indication claire du défi qui attend le constructeur : les actionnaires et le marché devront être rassurés.

Steve Ballmer, PDG de Microsoft, serait également sous pression, le conseil d’administration de la multinationale attendant que la stratégie mobile envisagée fasse ses preuves. Or, toute qualité technique mise à part, Windows Phone 7 ne progresse que lentement. Selon l’une des sources de Bloomberg, le milliard de dollars faisait partie d’un ensemble de mesures visant à empêcher Nokia de basculer vers Android, mais pas seulement. Une autre source a en effet ajouté qu’une partie de cette somme était dévolue à l’utilisation d’un portefeuille de brevets propres à Nokia.

Dans la foulée, Nokia se sépare également de la licence commerciale de Qt, revendue à Digia, ce que nous aborderons dans une autre actualité.
 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !