PCi Labs : Sony S, un portable de 13.3" à base de Sandy Bridge

Comme nous vous le disions dans la précédente actualité, Sony nous a fait parvenir un exemplaire de son VAIO S de 13.3" à base de Sandy Bridge afin que nous puissions nous faire une première idée « à froid » sur cette machine, ici dans une version blanche. Voici donc quelques photos qui vous montreront le nouveau design retenu par le constructeur japonais.

Sony VAIO S ouvert Sony VAIO S ferme

Tout d'abord, on appréciera que le matériau retenu pour recouvrir l'écran est un plastique mat qui ne prend donc pas les traces de doigts et qui « a du grain ». C'est très agréable à l'oeil, mais un peu moins au toucher. L'intérieur est quant à lui couleur aluminium, mais il s'agit de magnésium.

Un clavier « chiclet » rétroéclairé confortable et un très large touchpad

Sony VAIO S clavier Sony VAIO S clavier retroeclaire
Sony VAIO S clavier retroeclaire sombre

Passons au clavier qui est donc un modèle « chiclet » rétroéclairé dont les touches sont assez larges, aucune n'ayant subi de cure d'amaigrissement. Le touchpad est une référence de chez ALPS qui dispose d'un format plutôt large pour ce type de machine, puisqu'il est question de 95x50 mm.

Il est évidemment multipoint, mais aussi multi-gestuel. On pourra donc rattacher certaines tâches à des mouvements.

Sony VAIO S bouton Sony VAIO S Web

Au-dessus du clavier, sur la gauche, nous retrouvons le bouton d'éjection du graveur DVD ainsi que le fameux « Stamina » pilotant le basculement de la partie graphique intégré au CPU à la carte graphique. De l'autre côté, nous retrouvons touches « Assist », « Web » et « VAIO ».

Le premier lance l'outil VAIO Care, que nous avions évoqué dans un précédent test. Le second a un double usage : sous Windows, il lance le navigateur par défaut - Sony installant Chrome en navigateur par défaut - alors que machine éteinte, ce bouton permet de lancer un mini OS nommé « Quick Web Access », de Slashtop, comprenant un navigateur (ici Firefox) et de quoi prendre en charge le réseau, le son et la gestion d'énergie. Enfin, la touche VAIO lance la suite logicielle « Media Gallery » qui est une sorte de Media Center à la sauce Sony que nous avions aussi déjà évoqué.

Une charnière très MacBook, très bien pensée

Sony VAIO S connectique Sony VAIO S charniere vue arriere
Sony VAIO S charniere Sony VAIO S

Nous n'allons pas redétailler la connectique, puisque nous en avions déjà parlé dans l'actualité précédente, sachez quand même qu'elle est entièrement placée sur la droite. On s'attardera plus sur la charnière qui, de l'intérieur, ressemble à ce que fait Apple avec ses MacBook.

On perd donc le cylindre que l'on trouvait sur les designs précédents et qui permettait de reconnaitre les VAIO au premier coup d'oeil. À l'extérieur, c'est un peu différent, puisqu'elle comprend un angle supplémentaire, et c'est en retournant la machine que l'on comprend pourquoi. En effet, Sony a installé la sortie d'air chaud sous la charnière, comme nous le verrons un peu plus bas dans les photos. C'est assez bien vu au niveau esthétique, il faudra voir ce que ça donne en pratique.

Batterie INtégrée, mais facilement accessible

Sony VAIO S trappe en dessous Sony VAIO S memoireSony VAIO S refroidissement Sony VAIO S batterie

Passons donc sous la machine. Une trappe large en forme de « L » donne accès assez simplement (deux vis seulement) à la batterie, au disque dur, à la mémoire ainsi qu'à la carte Wi-Fi (802.11n). On note d'ailleurs immédiatement que pour un gain de place, Sony intègre directement 4 Go de mémoire sur le PCB de sa carte mère.

La batterie intégrée est amovible avec deux vis, là aussi. Le modèle présent dans notre prototype affiche 49 Wh (4400 mAh, 11.1 V) au compteur.

Sony VAIO S batterie Comme nous vous le disions dans la précédente actualité, il est possible d'acheter en option une batterie plate qui viendra se glisser sous le portable. Il y a pour cela deux systèmes de broches qui sont cachés sous des capuchons en caoutchouc.

Le chargeur est une version délivrant une tension de 19.5 V pour une intensité de 4.7 A, soit un total de 91 W. Ses mensurations sont de 120x50x30 mm pour un poids de 360 grammes.

Sandy Bridge et Radeon HD 6470M

Enfin, parlons quelque peu de la configuration INterne de la machine. Ici nous avons le droit à un processeur Sandy Bridge, en version double coeur. Il s'agit d'un Core i5 2520 fonctionnant à 2.5 GHz et allant jusqu'à 3.2 GHz en mode Turbo, qui est accompagné d'une Radeon HD 6470M équipée de 512 Mo de DDR3 à 900 MHz.

VAIO S CPU-Z  VAIO S GPU-Z

Pour une fois, nous en resterons ici. Le prototype fourni par Sony ayant un comportement pour le moins étrange et le moindre relevé de consommation était impossible. Le ventilateur se mettant à tourner à fond... même au repos. Certainement un BIOS non finalisé, comme la carte mère qui contenait un chipset B2.

Nous attendrons une machine de série pour juger de ses performances.
-----
Retrouvez les PCi Labs sur Facebook et sur Twitter

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !