Microsoft : la version française de Bing est maintenant finalisée

Aujourd’hui, mardi 1er mars 2011, Microsoft a lancé officiellement la version finale française de Bing. Tous ceux qui se sont rendus depuis ce matin sur Bing.com ont pu apercevoir une page localisée enfin exempte de mention « bêta ». Face à Google, Microsoft tente une stratégie légèrement différente, en ne s’appuyant pas sur le seul degré de pertinence, mais également sur un réseau de partenaires.

bing

Vis-à-vis d’un Google qui joue, autant que possible, la neutralité à tous points de vue, Bing n’hésite pas à marier ses résultats avec un certain nombre de services, à commencer par les pages jaunes. La capture suivante résume bien l’objectif :

bing

Votre requête est prise en compte de plusieurs manières, dont la liste neutre qui dépend d’un algorithme mesurant la pertinence des résultats habituels, et une autre fournie par les Pages Jaunes. Cette illustration représente très clairement ce que Microsoft veut faire avec son moteur : il ne souhaite pas vous donner une liste « bête » de résultats mais anticiper les besoins en fournissant ce qui apparaît comme étant le plus pertinent. Ce qui ne sera pas du goût de tout le monde.

Plus général encore que la demande d’un restaurant dans une ville, un nom célèbre fournira très souvent dans la colonne de gauche des recherches associées pour orienter l’utilisateur dans des précisions auxquelles il n’a pas forcément pensées :

bing

Cet esprit de « guide » trouve un écho particulier avec le choix des partenaires. Microsoft n’y est pas allé par quatre chemins, en choisissant plusieurs poids lourds dans leurs domaines respectifs : la Bibliothèque nationale de France pour les œuvres littéraires (visible dans la capture), AlloCiné ou encore E-Presse.

L’aspect vie privée a été abordé également avec une politique prévoyant de ne garder que six mois les données personnelles qui transitent immanquablement par les serveurs de l’éditeur. Des informations personnelles qui sont d’ailleurs censées ne plus l’être puisque Microsoft désolidarise l’identité des données l’accompagnant.

Par contre, tout ce qui touche à la répartition des revenus entre Microsoft et ses nouveaux partenaires n’a pas été abordé, autrement que pour dire qu’elle était équitable.

Maintenant que le statut bêta n’est plus présent, Bing est donc en version finale et les mesures vont pouvoir réellement commencer. Cette transition se retrouvera aussi sur les Windows Phone 7 dans l’hexagone, bien que la présentation ne doive pas changer. La part de marché pourra également évoluer à travers les partenariats du type Yahoo, ou encore via des accords exclusifs comme celui noué récemment avec Nokia.

À noter que le lancement de cette version finale de Bing marque un pas de plus vers l’arrivée de la plateforme de gestion des disponibilités iDispo.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !