Steam se veut plus horizontal et vise les TV

On ne présente plus vraiment Steam, à la fois une plateforme d’achats et de téléchargement de jeux d’une part, et une communauté d’autre part. Après des années d’existence, on y trouve de très nombreux titres, et le client logiciel a renouvelé l’année dernière son interface en utilisant Webkit de manière intensive, permettant ainsi au passage la sortie d’une version Mac OS X. Désormais, Steam vise votre écran de télévision.

steam mac osx

Windows, Mac OS X, et les télévisions

Bien entendu, il n’est pas question de réinventer la roue en créant une nouvelle approche : lorsque Steam parle de votre télé, il parle en particulier de celle qui est reliée à votre ordinateur, qu’il s’agisse d’un Mac ou d’un PC. Le but est donc de proposer une interface qui sera capable de s’étaler sur des résolutions de 480, 720 et 1080p, tout en gardant toutes les fonctionnalités proposées habituellement par le client. La question est donc : comment contrôle-t-on tout ça ?

En prenant en charge l’ensemble des contrôleurs (justement) conçus pour être utilisés avec la télévision. Le constat est celui-ci : si Steam est une plateforme ayant de nombreux titres, comment en profiter sur un maximum d’écran ? L’éditeur Valve, qui a lancé Steam en 2003, veut donc étendre le service de manière horizontale :

« Nos partenaires et utilisateurs nous ont demandé de rendre Steam disponible dans plus d’endroits. Avec l’introduction de Steam sur Mac et bientôt de Portal 2 sur Playstation 3, c’est ce que nous avons fait. Avec le mode grand écran, les opportunités vidéoludiques pour les partenaires et utilisateurs de Steam deviennent possibles via les PC et Mac sur n’importe quelle télévision ou écran d’ordinateurs dans la maison ».

Doug Lombardi, PDG de Valve, s’est ainsi exprimé durant Game Developer Conference qui se tient en ce moment à San Francisco, jusqu’à la fin de la semaine. Il a ajouté qu’il partagerait bientôt avec les développeurs et partenaires les chiffres concernant Steam Microtransactions, un système d’achats in-app lancé à la fin de l’année dernière. Pour rappel, les achats in-app permettent d’ajouter du contenu à un jeu ou une application déjà en place.

L'apprentissage par l'in-app

C’est d’ailleurs une leçon pour Valve qui découvre ainsi les habitudes de ses joueurs. Robin Walker, développeur chez Valve, indique ainsi :

« Nous avons fini par comprendre quel type de contenu se vend bien pour la boutique in-game de Team Fortress 2. Nos joueurs nous apprennent continuellement ce qui marche et ce qui ne marche pas. La plupart des retours peut être généralisée aux autres titres sur Steam, donc nous avons hâte de partager ce que nous avons appris avec nos partenaires pendant la GDC. Nous sommes également intéressés par des systèmes économiques équivalents chez nos partenaires, afin qu’ils puissent collecter des données spécifiques à des jeux pour éclairer leurs choix de conception. »

Steam doit être prudent, car l’éveil de certains concurrents peut largement empiéter sur son domaine. On pense notamment à Apple et son App Store, ou Google avec sa boutique pour Android. Bien sûr, Steam possède de très nombreuses possibilités relatives aux jeux, mais Apple a lancé son Game Center avec iOS 4.1 et ne cache pas la direction que prend sa plateforme, via le succès notamment de l’iPod Touch en tant que « console ».

Prochaine étape pour Steam : le lancement du très attendu Portal 2, en avril.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !