Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

Gmail : la disparition des emails chez des milliers d'utilisateurs

Durant ce weekend, certains utilisateurs du service Gmail ont peut-être eu une très mauvaise surprise en découvrant que tous leurs courriers électroniques étaient absents. Une petite partie des inscrits au bouquet de Google a été touchée, et le problème a été reconnu par l’éditeur, qui a publié plusieurs mises à jour pour tenir ses utilisateurs informés. Plusieurs de nos lecteurs nous ont d'ailleurs contacté à ce sujet.

gmail contacts

Initialement, le souci a touché 0,3 % des usagers, un pourcentage qui peut paraitre faible mais qui représente facilement des dizaines de milliers d’utilisateurs concernés. Les symptômes avaient de quoi occasionner des sueurs froides, avec la disparition :
  • Des courriers électroniques
  • Des paramètres Google
  • Des labels
  • Des thèmes
  • Des labs
La connexion à Gmail laissait tantôt apparaître une liste vide, tantôt une « 500 server error, code 82 ».

Pourtant, d’autres services tels que Docs, Contacts, Agenda, Gtalk et d’autres fonctionnent toujours. Actuellement, la plupart des comptes sont revenus à la normale, et on ne peut s’empêcher de penser à l’incident récent qui avait provoqué la disparition de tous les courriers dans les comptes Hotmail.

Aujourd’hui, Google indique que moins de 0.08 % des utilisateurs sont encore touchés par le problème. D’ici midi, l’éditeur refera une mise à jour de statut pour indiquer l’avancée des réparations, les ingénieurs travaillant toujours sur la résolution souci. Les comptes « réparés » ont retrouvé leurs données.
0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.