Sony offre un nouveau design plus épuré à sa série S

En fin de semaine dernière, Sony nous conviait à la présentation d'un nouveau châssis 13.3" : la série S. Celui-ci donne les grandes lignes du design du constructeur pour cette année 2011 ou du moins de ce que seront les nouveaux VAIO. Ce fut aussi pour nous le lieu d'un échange assez direct avec le constructeur sur nos attentes concernant les prochains modèles.

Sony VAIO LOGOEt alors que nous commencions à peine la présentation, nous n'avons pas résisté à mettre les pieds dans le plat... et nous avons évoqué le problème récurrent des dalles brillantes. Si l'on reconnait facilement qu'en magasin, avoir un écran mat risque de faire perdre des ventes... Sony dispose d'un site de vente en ligne et d'un degré de liberté que d'autres n'ont pas. Pourquoi ne voit-on pas plus de dalles de ce type sur les VAIO ?

Les dalles mates pourraient faire leur retour... dès 2011, en option.

La réponse mit un certain temps à arriver, mais les équipes de la filiale française nous ont promis d'essayer de proposer en option (et sur certaines configurations) cette option. Mais ce ne sera qu'un peu plus tard dans l'année. Au lancement, quatre machines sont prévues (nous allons les détailler plus bas) et elles emploieront toutes des dalles brillantes. Autre point évoqué, la définition de celles-ci. Pour le moment, il y aura uniquement du 1366x768, mais d'ici à cet été, un écran en 1600x900 devrait faire son apparition.

Le design, les couleurs... nous rappellent quelque chose

SONY VAIO S BlancLors de sa présentation, Sony nous montrait deux machines... enfin le constructeur nous à expliqué qu'elle sera disponible en deux coloris : noir et blanc.

 La charnière si particulière du constructeur nippon avec son bouton d'allumage/extinction d'un côté et prise d'alimentation de l'autre laisse sa place. Il nous a été expliqué que ce changement était volontaire pour affirmer une nouvelle identité visuelle. Effectivement à première vue cela choque, l'habitude était bien encrée avec les années. Mais lorsque nous avons ouvert l'écran de la machine, nous avons eu un moment de recul. En effet, les aficionados d'Apple se diront que Sony « pompe » la charnière de la marque à la pomme croquée. Ce fut d'ailleurs notre réflexe... mais la comparaison s'arrête ici.

La coque emploie des matériaux mêlants des plastiques mats et de magnésium. Et pour cette série S, le japonais nous propose un clavier chiclet de qualité qui sera rétroéclairé par défaut. La webcam aura pour tâche de contrôler la luminosité du rétroéclairage du clavier, mais aussi de l'écran.

Une batterie INtégrée... mais une bonne idée pour des extensions

Sony VAIO SAvec ce nouveau design de cette série S, le japonais en profite pour faire comme certains de ses camarades et ne donne plus accès à la batterie. À première vue, l'idée ne nous enchante guère. Le motif est simple, réduire la possibilité d'accès à un changement simple, rend le produit « jetable »... mais le constructeur nous a expliqué que c'était un mal nécessaire.

En effet, il est possible d'ajouter une seconde batterie plate sous la machine pour étendre l'autonomie. Celle-ci sera d'ailleurs de sept heures par défaut et jusqu'à quatorze avec la seconde sous le châssis. Une option que nous espérons pouvoir tester un jour.

Le poids de la machine sera compris entre 1.65 kg (pour la version SSD) et 1.75 kg pour les modèles équipés de disques durs mécaniques.

Une connectique avec de l'USB 3.0 et de l'HDMI 1.4

Sony S 13 pouces Vient ensuite le cas de la connectique. Pour cette première machine de l'année 2011, le constructeur regroupe l'ensemble des ports sur la droite de la machine. On y trouve un USB 3.0, deux USB 2.0, une sortie HDMI 1.4 ainsi qu'une VGA. Enfin, un double lecteur de cartes mémoire, l'un au format SDHC et l'autre, le Magic Gate permettant la lecture de cartes au format memory stick si cher à la marque complète l'ensemble.

Si l'on trouve suffisant le nombre de ports (rappelons que c'est un 13"), il ne faudra pas avoir des accessoires plus larges qu'un port sous peine d'en condamner un autre.

De l'autre côté de la machine, nous retrouvons le graveur DVD ou Combo graveur DVD / Lecteur Blu-Ray ainsi... qu'une unique prise jack faisant office pour le casque... ainsi que le micro. D'ailleurs sur le lecteur optique, le constructeur nous a demandé notre avis, doit-il le conserver ou... pas. De notre point de vue, on peut le basculer en externe, ce qui ne fit d'ailleurs pas l'unanimité avec nos confrères (ni avec Mademoiselle Sony semblant très attachée... à son lecteur optique). Nous voyons plus une baie modulaire capable d'accueillir au choix, un disque dur, un graveur ou pourquoi pas une batterie.

La 3G dès le second modèle

Pour la connectivité, nous aurons une puce en Wi-Fi 802.11n, du bluetooth 3.0 mais aussi un modem 3G sur trois modèles sur quatre. En effet, seule la version d'entrée de gamme en sera dépourvue. Le constructeur nous expliqua alors que disposer d'un réseau sans fil même en extérieur est un besoin. On a encore quelques doutes... hors du domaine professionnel où effectivement cela peut vite s'avérer nécessaire.

Quatre configurations : Sandy Bridge au programme et...

Radeon HD6000MUne carte graphique signée AMD ! Alors que nous avions l'habitude de trouver quasi exclusivement des cartes graphiques NVIDIA dans les VAIO, c'est ici une Radeon HD 6470M. Lorsque nous avons évoqué un « choix étrange » surtout vis-à-vis du manque de fonction Optimus like chez AMD, il nous a été répondu qu'il y avait un bouton pour activer la carte graphique au dessus du clavier...

Bref, nous n'aurons le droit qu'à un système manuel pour basculer d'une carte graphique à l'autre, ce qui nous semble dommage en 2011 surtout quand des solutions transparentes pour l'utilisateur existent...

La montée en gamme se fera par le CPU mais aussi par le SSD !

Au lancement, qui devrait intervenir dès le mois de mars (la date restant incertaine à cause du fameux bug des chipsets), trois machines embarqueront un Core i5 2410M et un disque dur de 500 Go. La quatrième se veut au-dessus du lot et comprendra un Core i7 2620 ainsi qu'un SSD de 128 Go.

Windows et Linux : le manchot débarque chez Sony ?

Au-dessus du clavier, nous retrouvons les classiques touches VAIO Care et Assist que nous avions déjà vues sur le test du Y21. Cependant, une troisième fait son apparition : le Web. Celui-ci nous donne l'accès à système d'exploitation léger capable de démarrer en une poignée de secondes et donnant la main à Internet, chose déjà vue chez certains concurrents comme Asus par exemple.

Enfin, le système d'exploitation sera Windows 7 Édition familiale sur l'entrée de gamme et pour les trois autres machines seront équipées de l'édition Professionnelle.

Tarif connu, mais à une date incertaine : merci Intel !

Comme nous le disions un peu plus tôt, reste une énigme quant à la disponibilité réelle de ces machines. Par contre, les prix nous ont déjà été donnés. La série S attaquera dès 999 € pour la configuration d'entrée de gamme et le tarif montera à 1999 € dans la version SSD et Core i7. Le constructeur nous a tout de même dit entre les mots que des versions plus accessibles arriveront un peu plus tard dans l'année (aux alentours de la rentrée de septembre).

Configuration Sony Serie S

Enfin, nous devrions revenir très rapidement avec quelques photos originales, une machine étant sur la route au moment où nous écrivons ces lignes.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !