Le Kinect de Microsoft aura son SDK officiel au printemps

Le lancement du Kinect chez Microsoft s’est révélé être un énorme succès, la firme ayant largement dépassé ses objectifs avec un score de huit millions d’unités vendues au 5 janvier, soit à peine deux mois après sa sortie. Très rapidement, de nombreux projets sont nés autour de ce capteur de mouvements, et bien que la firme n’ait d'abord pas été spécialement heureuse, elle s’est ensuite enthousiasmée. L’annonce officielle d’un SDK pour Windows ne devrait donc surprendre personne.

L’arrivée de ce SDK (Software Development Kit) pour la Xbox a été annonce hier par Craig Mundie, directeur de la recherche et de la stratégie, et Don Mattrick, qui dirige l’Interactive Entertainment Business. Le SDK arrivera au printemps, sera gratuit et sera utilisable par n’importe qui à condition que les utilisations finales soient non commerciales.


Ce kit de développement arrive directement du centre MSR (Microsoft Research) et doit permettre à tous ceux qui ont des projets particuliers de manipuler le Kinect sans créer des interfaces « pirates ». Il s’agissait en fait de la principale raison de la grogne de Microsoft en premier lieu, puisque des pilotes avaient été créées pour un périphérique qui n’était prévu que pour la Xbox 360. Le détournement du produit n’avait pas plu, mais il aurait bien été malvenu d’ignorer les projets qui naissaient un peu partout, notamment dans les universités, les centres de recherches, les hôpitaux, etc.


Le but du SDK est donc de rationaliser l’utilisation du Kinect sur une machine Windows pour en exploiter les informations émises, les récupérer puis les utiliser pour les traduire en d’autres actions. Plus besoin donc de créer un structure maison ou encore des pilotes, l’ensemble sera présent dans le kit. Microsoft ayant par ailleurs parlé plusieurs fois de l’accent mis sur les NUI (Natural User Interfaces), on ne s’étonnera pas de voir le travail commencer sur Windows.

Pour autant, ce SDK sera réservé à un usage non commercial comme nous l’avons dit plus haut. Pas question ici de créer des logiciels payants : le Kit sera là pour les bidouilleurs, les chercheurs et tous ceux qui trouveront un intérêt à se servir d’un Kinect pour autre que des jeux. Néanmoins, on devrait voir arriver par la suite des applications et diverses expérimentations que les utilisateurs pourront télécharger et tester chez eux. Seule condition : avoir un Kinect et le brancher sur n’importe quel port USB de l’ordinateur.

Nous reviendrons bien entendu sur le sujet d’ici quelque temps, quand le SDK sera disponible au téléchargement.
 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !